ACTUS LOCALESECONOMIESOCIAL

La grève a démarré à l’OPT

Malgré des discussions la semaine dernière et ce weekend, la grève dans l’ensemble des filiales de l’OPT a pris effet lundi matin. Les agents s’inquiètent notamment des conséquences des fusions engagées entre les différentes filiales.

Le 2 juillet dernier, une intersyndicale, composée de la CSIP, CSTP-FO, O oe to oe rima et la SAPOT, a déposé un préavis de grève à l’OPT, regroupant Onati et Fare Rata. Seize revendications y figuraient, concernant notamment le plan « Ambition 2020 »  et ses conséquences sur les 1 200 agents du groupe, et également le projet de câble sous-marin Manatua. Des discussions ont eu lieu la semaine dernière avec le P-dg de l’OPT, Jean-François Martin, les directeurs des filiales Onati et Fare Rata, Yannick Teriierooiterai et Benjamin Teihotu, et même avec le ministre Jean-Christophe Bouissou, en charge des affaires courantes durant le déplacement à Paris d’Édouard Fritch. En vain, puisque vendredi soir déjà, le porte- parole de l’intersyndicale, Cyril Le Gayic, annonçait une grève à 99,9 % en cas d’échec des négociations. Lundi matin, les piquets de grève ont donc été installés, notamment devant le siège de l’OPT à Fare Ute. Teiva Chaves, secrétaire de la SAPOT et agent qualifié de l’OPT depuis 30 ans, détaille les inquiétudes des agents et leurs revendications.

35% de grévistes à 11 heures lundi

De son côté, la direction a communiqué en fin de matinée. Jean-François Martin explique que l’OPT a fait qu’un projet de protocole d’accord, contenant une trentaine de propositions, a été transmis samedi soir à l’intersyndicale. Parmi ces propositions, par exemple, « la confirmation du maintien de l’ancienneté acquise en cas de transfert d’un agent entre les trois sociétés ». Lundi à midi, les syndicats n’avaient pas encore fait connaître leur réponse.

Jean-François Martin indique qu’à 11 heures lundi, le pourcentage de grévistes était de 35%, et que 56% des agences OPT étaient ouvertes, soit 49 agences. Sur sa page Facebook, l’OPT dit ne pas être « en mesure de garantir le bon fonctionnement de ses activités télécoms, postales et bancaires ». Fare Rata de son côté a publié la liste des agences ouvertes.

La direction de l’OPT déplore cette grève, « d’autant que dans le cadre de la mise en oeuvre du plan Ambition 2020, nos engagements de maintien de tous les emplois et des salaires, ainsi que des avantages sociaux, ont été tenus. »

Article précedent

Le viaduc de Punaruu et la route de Heiri en travaux

Article suivant

Tahiti perd 2-1 son premier match contre Fidji

1 Commentaire

  1. Iritahua
    9 juillet 2019 à 7h34 — Répondre

    Des nuls qui gouvernent ce pays et du Fare Rata, comment est apparue cette faille de 3 Milliards,tous les dirigeants se sucrent au passage.

Laisser un commentaire

PARTAGER

La grève a démarré à l’OPT