ACTUS LOCALESPOLITIQUE

La Polynésie pas tout à fait « full member » du Forum

Si l’an dernier, lors du 47ème Forum des îles du Pacifique, les dirigeants océaniens ont accordé le statut de membre de plein droit à la Nouvelle-Calédonie et à la Polynésie française, le fenua n’a officiellement qu’un pied dans le Forum. Les élus de l’assemblée doivent voter jeudi le projet de délibération entérinant cette décision. Et ce n’est pas tout. Une version française des textes du Forum devra encore être proposée avant « la conclusion d’un accord international » qui sera signé entre la France et le Forum sur les « privilèges et immunités que la France octroie au Forum sur le territoire de la Polynésie française ».

L’année dernière, le Forum des îles du Pacifique, avait été marqué par l’annonce fracassante d’Edouard Fritch sur l’admission de la Polynésie française en tant que « full member » du Forum. « Ce n’est pas ma victoire (…) c’était une grande bataille (…) c’était cette année ou jamais », avait déclaré le président du Pays à son retour. Depuis, plus rien. Et pourtant le processus d’adhésion de la Polynésie française au Forum n’est pas encore terminé.
Fin mars dernier, le président du Pays a sollicité l’« accord » du ministre des Affaires Etrangères pour « engager la procédure d’adhésion » au secrétariat du Forum des îles du Pacifique et au Forum des îles du Pacifique. Edouard Fritch avait reçu cet accord un mois après sa demande. Demain, en session extraordinaire, l’assemblée entamera une nouvelle étape du processus d’adhésion avec le vote d’un projet de délibération.
Ensuite, la Polynésie et la Nouvelle Calédonie devront proposer au Forum « une version française des actes de 2000 et 2005 comme faisant foi au même titre que la version anglaise de ces textes. Ce dernier point est une exigence constitutionnelle ».
Enfin, cette adhésion ne sera effective qu’à « la conclusion d’un accord international » entre le gouvernement français, qui représente la Polynésie française sur la scène internationale, et le Secrétariat du Forum. Accord qui va « préciser les privilèges et immunités que la France octroie au Forum sur la Polynésie française ».
Avis favorable en commission
Réunie début août, la commission des institutions et des affaires internationales de l’assemblée, présidée par le représentant RMA et tavana de Papeete, Michel Buillard, a émis deux réflexions concernant cet avis. Elle s’est notamment interrogée sur « l’attitude des membres du Forum sur le référendum d’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie programmée en 2018 et sur ses résultats ? ». Le projet de délibération a recueilli un vote favorable des membres de la commission.
Rappelons que de 1999 à 2004, la Polynésie siégeait en tant que « membre observateur » puis en 2006 en tant que « membre associé » du Forum.

Article précedent

En cette rentrée, croyez en vous ! - Edito 16/08/2017

Article suivant

Préavis suspendu dans les enseignes du groupe Wane

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La Polynésie pas tout à fait « full member » du Forum