ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

L’agroécologie pour tous avec le fa’a’apu durable de la Fape

© Radio 1

La Fédération des associations de protection de l’environnement (Fape) lance dès le 11 septembre des sessions d’initiation à l’agroécologie, soit une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Jardiniers du dimanche et agriculteurs sont invités à développer leur fa’a’apu durable.

Le confinement l’aura prouvé, s’il le fallait encore, mais savoir faire pousser ses propres fruits et légumes peut être un atout majeur. Alors quitte à le faire soi-même, autant se passer des engrais chimiques et autres intrants qui rendent l’agriculture intensive si polluante. C’est aussi ce que s’est dit la Fape qui vient de mettre sur pied des sessions d’initiation à l’agroécologie, soit l’ensemble des techniques modernes ou plus anciennes tout en respectant la terre (et la Terre au passage), « Mon fa’a’apu durable ». « C’est étroitement lié à la préservation de l’environnement, l’agriculture peut être très, très polluante, et on s’est rendu compte pendant le confinement, nous sommes dépendants de nos agriculteurs, donc autant essayer de rendre les choses écologiques » explique Laetitia Bisarah, directrice de la Fape. C’est d’ailleurs une demande du grand public mais aussi des agriculteurs eux-mêmes.

15 sessions de six heures seront donc proposées gratuitement à partir du 11 septembre aux habitants de Tahiti et aussi de Moorea. Chaque petit groupe – le nombre évoluera en fonction des impératifs sanitaires – recevra ainsi une formation théorique mais surtout pratique de diverses méthodes à employer.

Cinq premières sessions, les 11 et 25 septembre et 2, 16 et 22 octobre, se dérouleront de 9 heures à 15 heures à l’Eco-lieu de Pamatai, pour les habitants de la zone urbaine de Arue à Punaauia. 10 autres sessions seront organisées pour mettre aux habitants des communes éloignées de Tahiti et de Moorea de participer également. L’inscription, avec nom, prénom, date souhaitée, commune et contact, est possible via la page Facebook de la Fape ou par mail à [email protected]

À noter que « Mon fa’a’apu durable » a été rendu possible grâce au financement participatif hébergé par la jeune Fondation Anavai.

 

Article précedent

La recette du jour : Ceviche tutti frutti

Article suivant

Nouvelles formations au cours Bufflier

1 Commentaire

  1. Doudoute
    27 août 2020 à 10h10 — Répondre

    Quelle bonne initiative. Merci pour le fenua

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’agroécologie pour tous avec le fa’a’apu durable de la Fape