ACTUS LOCALESECONOMIEPOLITIQUE

L’assemblée vote le budget 2022

Le budget primitif 2022 a été adopté par l’assemblée de la Polynésie française par 47 voix pour et 10 abstentions. 

Le projet de budget primitif 2022 est bâti sur une perspective de hausse de 2 à 3 % du PIB, que laisse entrevoir la reprise économique constatée dès la fin du 1er semestre 2021. Le gouvernement annonce une augmentation des investissements et des actions de solidarité.

Au total, le budget du Pays pour l’an prochain est de 212 milliards 800 millions de Francs, soit 9,7% de plus que cette année. « Un budget robuste mais très prudent », a commenté le président du Pays.

Les dépenses de fonctionnement sont à 138 milliards, soit 10% de plus qu’en 2021. Les recettes de fonctionnement correspondantes proviennent pour 104,1 milliards des recettes fiscales et pour 34,3 milliards des recettes non fiscales. Les dépenses obligatoires correspondent à 50 % du budget de fonctionnement et incluent l’annuité de la dette, les charges de personnel, le versement au fonds intercommunal de péréquation et les dotations aux institutions. Les autres dépenses de fonctionnement comprennent les charges techniques (4,8 milliards de F CFP de crédits d’impôt), des mesures du plan de relance (2,8 milliards F CFP) et les dépenses de fonctionnement courant.

En section d’investissement, le recours à l’emprunt est limité à 14 milliards F CFP et des recettes liées aux partenariats avec l’État sont inscrites pour 5,8 milliards F CFP. 33,8 milliards F CFP sont inscrits en nouveaux crédits de paiement dont 6,1 milliards F CFP au titre du plan de relance concernant les secteurs de l’habitat (39% des crédits), de l’énergie et des télécommunications (27% des crédits), de la sécurité alimentaire, de l’agriculture, du tourisme, de la solidarité et de la formation professionnelle.

C’est le Tahoeraa qui a complété les voix du Tapura pour ce budget primitif, tandis que le Tavini et deux élus non-inscrits de A Here Ia Porinietia, Nicole Sanquer et Nuihau Laurey, se sont abstenus.

Avec communiqué

Article précedent

E reo : apprendre le reo tahiti où et quand on veut

Article suivant

Philip Schyle renonce à Arue, mais peine à s'expliquer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’assemblée vote le budget 2022