ACTUS LOCALESECONOMIE

Le Pays intéressé par un monorail à Tahiti

Un monorail sur l’île de Tahiti, c’est l’idée lancée par les dirigeants du groupe BYD actuellement en Polynésie. Une idée qui n’a pas laissé indifférent le ministre de l’Equipement et des transports terrestres, René Temeharo qui s’est dit intéressé pour mener une étude de faisabilité.

Après le bus 100% électrique, le monorail. Le vice-président du groupe automobile chinois, BYD, Liu Xueliang et le responsable Asie-Pacifique, Benjamin Zhao, accompagnés du représentant BYD local, Daniel Siu, ont rencontré jeudi le ministre de l’Equipement et des Transports terrestres, René Temeharo. Les hommes d’affaires ont notamment présenté le monorail ou skyrail au ministre. René Temeharo s’est dit intéressé pour mener une étude de faisabilité pour réaliser un monorail sur l’île de Tahiti.

Concrètement, le monorail est un transport en commun surélevé qui, comme son nom l’indique, se déplace sur un rail. D’aspect semblable à un métro aérien, il est moins bruyant et surtout son coût est 80% moins important et sa construction plus rapide. Le monorail s’adapte à des terrains accidentés et atteint une vitesse de 80 km/h. Il peut transporter 10 000 à 30 000 passagers en une heure.

Salvador de Bahia au Brésil a décidé en juin dernier d’investir dans un monorail BYD pour 2020. Pour avoir une idée de l’investissement nécessaire, le coût de l’opération est de 70 milliards de Fcfp pour 20 km de monorail.

Article précedent

Un nouvel obus américain découvert à Bora Bora

Article suivant

Le maire de Punaauia élu à la date anniversaire de Rony

3 Commentaires

  1. Gaet
    1 septembre 2018 à 8h29 — Répondre

    OUi tres bonne uidee, mais attention au prix, A Honolulu le monorail revient a une fortunr. le prix propse par le constructeur doit etre bloque a la signature du contrat et voir le prix des terrains a acheter pour implanter les poteaux support de la voie .Attention mais cela desengorgerait les routes. le prix du billet doit etre inferieir au prix du km voiture

  2. […] au Brésil a décidé en juin dernier d’investir dans un monorail BYD pour 2020 », indique Radio 1 Tahiti. Le coût de l’opération est estimé à environ 587 millions d’euros pour 20 km de monorail. […]

  3. Hirinake
    2 septembre 2018 à 12h07 — Répondre

    Quel sera le montant de « l’enveloppe » pas celle budgetaire du projet, mais celle qui se baladera en « dessous de la table ». To mau taata noa nei’a o te faà’nao te moni tinito.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le Pays intéressé par un monorail à Tahiti