ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le Tavini lance une pétition « Stop corruption »

À un mois du premier tour des législatives, le parti indépendantiste fait circuler une pétition demandant « aux trois futurs députés de la Polynésie de présenter une proposition de loi visant à rendre inéligible à vie tout homme politique définitivement condamné » pour détournement de fonds publics et corruption, notamment. D’après Moetai Brotherson, candidat bleu ciel dans la troisième circonscription, depuis jeudi soir, plus de 1 000 personnes ont déjà signé cette pétition.

C’est jeudi soir, à l’occasion de deux meetings de campagne à Faa’a et à Papeete, que le Tavini a lancé sa pétition « stop corruption ». « Nous demandons aux futurs députés de présenter, comme premier acte de leur mandature, une proposition de loi visant à rendre inéligible à vie tout homme politique définitivement condamné par la justice pour détournement de fonds publics, gestion de fait, trafic d’influence passif, corruption active, prise illégale d’intérêt, et bien sûr pour tout acte de nature criminelle » peut-on lire en français, puis en tahitien. Cette pétition circule depuis hier soir à Faa’a et Papeete et des centaines d’exemplaires ont été envoyés « dans toutes les îles de la Polynésie française », indique Moetai Brotherson, candidat aux législatives dans la troisième circonscription. Il affirme que plus de 1 000 personnes l’ont déjà signée. Moetai Brotherson fait évidemment partie des premiers signataires, aux côtés des autres candidats du parti, Richard Tuheiava et Valentina Cross.

« C’est l’actualité qui a provoqué un déclic », affirme le candidat du Tavini dans la troisième circonscription, en faisant référence à l’affaire des emplois fictifs – le Conseil d’État a rejeté, mardi, le pourvoi de Gaston Flosse contre la décision de la Cour des comptes qui a condamné l’ancien président du Pays et la vingtaine d’élus et de syndicalistes qui ont bénéficié du système d’emplois fictifs mis en place entre 1996 et 2004. D’ici au premier tour des législatives, le 3 juin, le Tavini espère recueillir au moins 20 000 signatures. Pour que le résultat de la pétition puisse être présenté au gouvernement, les signataires sont priés de préciser leur numéro d’électeur ou leur bureau de vote. C’est aussi pour qu’elle puisse être prise en compte que la pétition ne circule que sous format papier ; « la loi française ne reconnaît pas les pétitions en ligne », explique Moetai Brotherson. Les militants du Tavini devraient, de nouveau, être présents devant les bureaux de vote lors du deuxième tour de la présidentielle, même si le parti appelle à l’abstention. En plus des drapeaux et des tee-shirts bleu ciel, ils auront sûrement entre leurs mains cette pétition « stop corruption ».

Article précedent

Tatauroscope du samedi 29 avril 2017

Article suivant

Qui est Thomas Pison, le nouveau procureur général

6 Commentaires

  1. MATA
    29 avril 2017 à 4h01 — Répondre

    Une démarche louable et pleine de bon sens. Mais pourquoi le Tavini n’a t-il proposé un projet de loi en ce sens lorsqu’il était au pourvoir? Ne sommes nous pas doté d’une autonomie assez large pour voter de type de texte? Quoi qu’il en soit et bien que je sois apolitique il faut reconnaître une chose à Oscar et une seule c’est qu’il n’a jamais été condamné. D’ici là vive les dérives.

  2. Teiva Hoki
    29 avril 2017 à 6h30 — Répondre

    Les 1000 signatures ont la même réalité que les 512 promesses de signatures d Oscar ???

  3. Iritahua
    29 avril 2017 à 11h58 — Répondre

    Tous sont des corrompus sur cette république bananière comme il aime bien dire république bananière quand il n’était pas encore président du territoire

  4. Cattet Noëlle
    29 avril 2017 à 12h26 — Répondre

    Il aurait mieux fait de soutenir Jean Luc Mélenchon qui proposait l’inéligibilité à vie pour toute personne ayant un casier judiciaire. Une pétition … de plus. Trop tard.!

  5. simone grand
    1 mai 2017 à 7h50 — Répondre

    Bonne idée

  6. Tamaiti
    1 mai 2017 à 20h06 — Répondre

    Il risque de nouveau un revers pendant les législatives Faitoito o o’e i to’e pae

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le Tavini lance une pétition « Stop corruption »