ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Le transport en commun bientôt électrique à Tahiti

Un bus 100% électrique a été présenté, mercredi, au gouvernement. C’est le tout premier transport en commun 100% électrique de Tahiti, avec zéro émission de CO2 mais il n’a pour l’instant pas d’acheteur. Le Pays affirme travailler sur un schéma directeur sur l’emplacement des bornes électriques.

 Le concessionnaire Tahiti Automobile a présenté mercredi matin le premier bus 100% électrique aux membres du gouvernement. Ce véhicule d’une valeur de 17 millions de Fcfp possède une autonomie de 200 kilomètres avec un temps de charge pleine de 2h30. Pouvant transporter 58 passagers dont 22 assis, le bus est destiné uniquement au transport urbain. En effet, hors agglomération le code en vigueur interdit le transport de passagers autrement qu’assis et attachés.

D’une  longueur de huit mètres, le véhicule est entièrement en aluminium pour des questions de poids et aussi de corrosion. Les deux moteurs électriques sont disposés dans les roues arrière. Exit donc les systèmes de transmission, vidange moteur, bref, plus d’entretien.

Si le concessionnaire, Daniel Siu, a tenu à présenter le bus aux membres du gouvernement, c’est pour que ceux-ci se penchent  sur le problème des infrastructures.

Pour René Temeharo, ministre en charge des transports terrestres, « le bus électrique c’est l’avenir », les grandes capitales mondiales étant équipées de ce type de transport.

Pour l’heure, René Temeharo assure travailler sur un schéma directeur avec l’EDT et le concessionnaire sur l’emplacement de bornes de recharge en ville. Partenaire de l’opération, Yann Wolff, directeur des exploitations Tahiti-EDT Engie, estime que le bus électrique sera le transport de demain, mais à certaines conditions.

 

Article précedent

Les ténors du va’a pour représenter Tahiti

Article suivant

La vallée de la Fautaua réouverte jeudi

1 Commentaire

  1. Thierry S.
    19 juillet 2018 à 7h19 — Répondre

    Et si on commençait par contrôler techniquement et sanctionner les véhicules pollueurs suivis par d’épouvantables nuages d’échappement noirâtre ??

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le transport en commun bientôt électrique à Tahiti