ACTUS LOCALESECONOMIE

Libéralisation du prix de la pomme de terre locale

Afin de soutenir les agriculteurs, producteurs de pommes de terre aux Australes, le conseil des ministres a décidé de libérer les prix de la pomme de terre locale, en la sortant de la liste des produits de grande consommation.

Selon le communiqué du conseil des ministres, «Cette mesure permettra aux agriculteurs de fixer leurs prix de vente pour une meilleure prise en compte de leurs coûts de production, qui varient fortement selon les années de récolte en raison du prix des semences et des aléas climatiques.»

 

Article précedent

Les pays du Pacifique misent sur une pêche hauturière « durable »

Article suivant

Jipsy adoptée par la famille de Loïc Ly Sao 

2 Commentaires

  1. COROSOL
    12 septembre 2019 à 11h07 — Répondre

    Et bien les consommateurs achèteront des pommes de terre venues de Nouvelle Zélande, qui seront, malgré le coût du transport, moins chères. Comme les citrons, les courgettes, les carottes, le poulet. Les produits locaux sont hors de prix alors qu’ils sont produits à 1 h de route de Papeete. Il y a un sérieux problème.

  2. Fred
    14 septembre 2019 à 4h40 — Répondre

    Le gros souci, c’est plutôt les marges excessives des commerces… Il n’est pas normal de voir des produits de grande consommation que sont les légumes vendus avec + de 70 % de marge par rapport au prix de vente agriculteur..!!! Vivement un retour au PPN.. !!

Laisser un commentaire

PARTAGER

Libéralisation du prix de la pomme de terre locale