ACTUS LOCALESECONOMIEINFO PRATIQUENON CLASSÉSOCIALSOCIÉTÉ

L’ISPF, 40 ans d’études au service des Polynésiens

©Facebook ISPF

À l’occasion de ses 40 ans, l’Institut de la Statistique de Polynésie française (ISPF) ouvre ses portes au public jusqu’à mercredi. L’occasion de rappeler son rôle, capital pour les décideurs politiques et économiques, et de mettre en avant ses projets.

Six stands animés et six conférences, balayant les enjeux de la statistique, le système d’observation touristique, l’emploi, la démographie et bien sûr l’économie… Plutôt habitué à communiquer par chiffres et analyses analyses interposées, l’institut de la Statistique est bien décidé à se présenter au public polynésien. Il faut dire que l’établissement public a célébré l’année dernière ses quarante ans. Le Covid l’avait alors empêché d’ouvrir ses portes. C’est désormais chose faite : depuis ce mardi matin, et jusqu’à mercredi après-midi, les curieux inscrits gratuitement à l’adresse [email protected] sont invités dans les locaux du 1er étage de l’immeuble Uupa à Papeete. Lena Siou, chargée d’étude conjoncture pour l’institut, rappelle le programme :

Parmi les objectifs de ces journées portes ouvertes : « inciter un public nouveau à s’intéresser à la Polynésie d’un point de vue économique et social », comme l’expliquent les responsables de l’établissement. Parmi les visiteurs, ils espèrent notamment croiser des étudiants, qui pourront au passage apprendre à mieux utiliser la manne d’informations offerte par l’institut.

Études sur le développement durable, sur les étudiants, et recensement de la population

Mais le but premier de l’évènement est bien sûr de présenter le travail de l’établissement, indispensable à la prise de décision pour les acteurs politiques et économiques du pays. Ainsi que ses ambitions : l’ISPF a le souci de sécuriser sa récolte d’information, grâce à la mise en place d’un réseau de référents au sein des différents services qui produisent de la donnée, de mieux anticiper les études à mener, avec un schéma directeur à établir… Ou encore d’améliorer sa réactivité, notamment en matière de perspectives économiques. Pendant la crise, ces prévisions ont été aussi demandées que difficiles à établir.

L’institut de la statistique en profite aussi pour faire le point sur les projets actuellement dans ses fourneaux : une étude sur les objectifs de développement durable, une autre sur les conditions de vie des étudiants, prévue pour octobre, l’intégration du RTE (Répertoire Territorial des Entreprises) au SIREN (Système d’Identification du Répertoire des Entreprises), grâce à un partenariat avec l’IEOM… En août 2022, ce sera un nouveau recensement de la population qui sera lancé. Nicolas Prud’homme, directeur de l’ISPF rappelle que cette opération exhaustive constitue une source capitale d’informations pour l’institut et pour ses nombreux partenaires. Et aimerait faire en sorte de faciliter le travail des enquêteurs auprès des ménages : « il s’agit d’orienter les politiques publiques en faveur de la population et pas de faire intrusion dans sa vie », insiste le dirigeant.

À noter que l’institut travaille aussi à l’évolution de son site internet pour qu’il facilite l’extraction de données sous la forme souhaitée par l’utilisateur. En attendant, toutes les informations sur les journées portes ouvertes sont à retrouver sur le site de l’ISPF ou sur sa page Facebook.

© CP/Radio1

Article précedent

La minute de l'entrepreneur 15/06/2021

Article suivant

Euro de football : dans les bars de Papeete, "on soutiendra les Bleus jusqu'au bout"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’ISPF, 40 ans d’études au service des Polynésiens