ACTUS LOCALESECONOMIETOURISME

Louis Wane s’apprête à racheter le Sofitel de Moorea à Fred Grey

L’un des fleurons de l’hôtellerie polynésienne va encore changer de mains. Fred Grey, l’homme d’affaires samoan qui avait racheté les 3 hôtels Sofitel – un à Moorea et deux à Bora Bora – en mars 2016, s’apprête à conclure la vente du Sofitel Ia Ora Resort de Moorea à Louis Wane. Ses autres avoirs au fenua pourraient suivre.

Le Grey Investment Group avait acheté au groupe français Accor, en mars 2016, les Sofitel de Moorea et de Bora Bora. L’année suivante, il rachetait également l’ex Moorea Pearl Beach, rebaptisé Manava Beach Resort & Spa, qu’il a déjà revendu en début d’année  2020 à South Pacific Management (SPM).

C’est à présent au tour de l’autre hôtel de Fred Grey sur l’île sœur, le Sofitel Ia Ora Resort, d’être mis en vente, en moins de temps, donc, qu’il n’en faut pour dire « défiscalisation ».  La notification préalable d’une opération de concentration par l’Autorité polynésienne de la concurrence vient d’être publiée ce vendredi au Journal officiel de la Polynésie française, qui annonce le projet de « prise de contrôle exclusive » par Louis Wane.

Dans le milieu de l’hôtellerie, il se dit aussi que Fred Grey cherche également à vendre ses deux hôtels de Bora Bora, le Sofitel Marara et le Sofitel Private Island Bora Bora, alors que le groupe annonçait l’année dernière un ambitieux plan de rénovation à 300 millions de Fcfp. Tahiti Nui Travel, racheté en 2016 à Franck Falletta, est aussi à vendre. Déjà très exposé en Polynésie française, dans un secteur qui va rester sinistré pendant de long mois, Fred Grey a en outre subi la déconvenue d’être associé au projet maori dans le Tahitian Village première version, qui avait tourné court. Sans compter que le rêve de Fred Grey était de créer des casinos dans ses resorts, comme il l’a fait à Samoa. Louis Wane dispose, lui, de la surface financière qui lui permet de faire le gros dos en attendant la fin de la crise. Pas si simple d’être un investisseur étranger en Polynésie française.

 

Article précedent

Coronavirus : la croisière touchée mais pas coulée ?

Article suivant

Deux frères règlent leurs comptes à la machette

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Louis Wane s’apprête à racheter le Sofitel de Moorea à Fred Grey