ACTUS LOCALESEDUCATIONEMPLOISOCIAL

Mise en œuvre d’un diplôme universitaire de santé de l’adolescent

Le Conseil des ministres a octroyé une subvention de fonctionnement d’un montant de 8 millions Fcfp en faveur de l’association « Te ea o te mau taure’are’a » pour la mise en œuvre d’un diplôme universitaire de santé de l’adolescent pour des sessions en 2019/2020.

Cette formation, destinée et conçue pour les professionnels concernés par l’accueil et la prise en charge de l’accompagnement des adolescents et de leur famille, est ouverte pour trente étudiants.

Cette formation a pour but d’approfondir les connaissances sur l’adolescence dans ses multiples aspects (physiologiques, médicaux, psychologiques, éducatifs, sociologiques, transculturels…), d’acquérir une base théorique et une aptitude pour tous les professionnels en contact d’adolescents à travailler de façon complémentaire, coordonnée et cohérente.

De travailler dans une perspective de santé globale de l’adolescent en ouvrant un débat pluridisciplinaire et d’enseigner le repérage sémiologique et  la compréhension physiopathologique des troubles présentés par les adolescents.

Pour la première année, il est prévu deux journées mensuelles de six heures de cours chacune, de septembre 2019 à juin 2020, soit 132 heures de cours au total.

La deuxième année est réservée à la rédaction et la soutenance d’un mémoire dont le sujet, choisi par l’étudiant, doit être validé par le jury. Le diplôme sera validé si le mémoire obtient une note supérieure ou égale à 10/20 attribuée par le jury.

Avec communiqué

 

Article précedent

Zoom sur l’AS TAC !

Article suivant

« On choisit ce qu’on veut contrôler »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Mise en œuvre d’un diplôme universitaire de santé de l’adolescent