INTERNATIONALPOLITIQUE

Nigeria : deux ex-Premières dames mobilisées

© REUTERS

© REUTERS

BONNE CAUSE – Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy se sont retrouvées mardi place du Trocadéro, à Paris, pour demander la libération des lycéennes enlevées.

Valérie Trierweiler, Carla Bruni-Sarkozy, Sandrine Kiberlain, Alexandra Lamy,… plusieurs célébrités dont deux ex-Premières dames se sont retrouvées mardi place du Trocadéro, à Paris, pour demander la libération des 200 lycéennes enlevées par Boko Haram au Nigeria, le 14 avril dernier.

Nigeria : deux ex-Premières dames mobilisées

Valérie Trierweiler, qui avait annoncé sa venue à la manifestation via un tweet, a confié avoir été marquée par la détresse du père d’une de ces lycéennes. « Le déclic pour moi, c’est quand j’ai entendu l’un des pères de ces jeunes filles pleurer et dire que tous les pays du monde s’étaient mobilisés pour retrouver l’avion disparu (NDLR : le Boeing de la Malaysia Airlines) alors qu’on était sûrs que tous les passagers étaient morts et que personne ne faisait rien pour trouver les jeunes filles qui étaient vivantes », a indiqué au micro d’Europe 1 l’ancienne compagne de François Hollande. « Quand j’ai entendu ce père, j’en ai eu la chair de poule et je me suis dit ‘c’est pas possible que personne ne fasse rien », a ajouté l’ancienne Première dame, pour qui « il n’est jamais trop tard pour agir ».

Naufrage en Mediterranée : 36 migrants morts et 42 disparus

CHANTAGE – Boko-Haram veut échanger les lycéennes contre des prisonniers

DÉBAT – Qui sont ces terroristes de Boko Haram qui « vendent » 276 lycéennes au Nigéria ?

ZOOM – Boko Haram, « une secte qui s’appuie sur un business florissant »

NIGERIA – La France « fera tout pour aider »

Source : Europe1

Article précedent

Oscar Pistorius a-t-il perdu la tête ?

Article suivant

L'artiste Eto se confie à Radio 1 !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Nigeria : deux ex-Premières dames mobilisées