ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Pour Christnacht, le Civen redémarrera en septembre

La sénatrice Lana Tetuanui a rencontré mercredi à Paris, le président du Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), Alain Christnacht. Après la démission de six des neufs membres du comité, le président a « rassuré » la sénatrice sur la nomination dès le mois de septembre de deux nouveaux membres pour refaire fonctionner la machine et traiter les 1 000 dossiers en attente.

La semaine dernière, six des neufs membres du Civen ont démissionné suite à la modification de la loi Morin qui a privé le comité de toute expertise scientifique sur les dossiers d’indemnisation. Une démission massive qui a provoqué le blocage des dossiers d’indemnisation des victimes polynésiennes des essais nucléaires. Lana Tetuanui était intervenue à plusieurs reprises au Sénat sur le dossier de la modification de la loi Morin.

Elle a rencontré mercredi à Paris le président du Civen, Alain Christnacht. Une rencontre qui « a permis de clarifier la situation actuelle et d’obtenir des assurances dans le cadre de la relance du traitement des dossiers en réparation des conséquences sanitaires liées aux essais nucléaires ». Alain Chritsnacht a en effet « rassuré » Lana Tetuanui sur la nomination de deux nouveaux membres par décret du Premier ministre dès le mois de septembre. Ces deux membres supplémentaires permettront d’atteindre le quorum requis pour l’instruction des dossiers.

Actuellement, 1 000 dossiers sont en instance au Civen. Le président du comité a donc indiqué que l’urgence était « de mobiliser les moyens de fonctionnement, de trouver les médecins experts volontaires et  de solliciter l’inscription des crédits budgétaires relatifs à l’indemnisation des victimes ». Enfin, la commission consultative de suivi des conséquences des essais nucléaires se réunira également courant septembre.

Par ailleurs, la sénatrice, Lana Tetuanui, a également rencontré le directeur de cabinet de la ministre des Outre-mer, Dominique Sorain. Durant l’entretien il a notamment été question de l’examen, vers le mois d’octobre 2017, du tant attendu toilettage du statut de la Polynésie.

Article précedent

L'hôtel Tahiti Nui repousse encore sa réouverture

Article suivant

Et revoilà le toilettage du statut d'autonomie

1 Commentaire

  1. Teina
    27 juillet 2017 à 0h27 — Répondre

    Petit conseil à Nicole Sanquer, ne pas trop t’afficher avec LaNa Tetuanui. Vu son niveau d’intelligence, elle continue de vociférer des inepties idiotes.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Pour Christnacht, le Civen redémarrera en septembre