ACTUS LOCALESFAITS DIVERSSOCIÉTÉ

Près de 300 personnes verbalisées pour non-respect du confinement

Le haut-commissaire avait prévenu la population et c’est effectivement ce qu’il s’est passé : les contrôles du respect des mesures de confinement et du couvre-feu ont été renforcés. Entre vendredi soir et dimanche, les forces de l’ordre ont contrôlé des véhicules, un magasin, le front de mer, le marché, les plaisanciers sur mer… Et près de 300 personnes ont été verbalisées.

Lors de l’allocution du président Édouard Fritch et du haut-commissaire Dominique Sorain jeudi, non seulement ils annonçaient la prolongation des mesures de restriction sanitaires, notamment du couvre-feu et du confinement, mais également le renforcement des contrôles de ces mesures. Les services de la police nationale et de la gendarmerie se sont fortement mobilisés ce week-end pour contrôler toutes les mesures en vigueur : interdiction de circulation et de regroupement, couvre-feu, port du masque, présentation d’un justificatif en cas de déplacement hors du domicile.

Entre vendredi soir et dimanche, les forces de l’ordre ont contrôlé 1 902 véhicules et 2 266 personnes et 288 procès-verbaux ont été établis. Une fête privée qui se transformait en rixe a été stoppée par la gendarmerie à Tahiti et plusieurs personnes ont été interpellées pour violences ou verbalisées pour non-respect des mesures administratives. Le parquet a été saisi et il déterminera les éventuelles poursuites.

Des contrôles spécifiques ont également été menés ce dimanche matin au marché de Papeete (295 personnes contrôlées, un procès-verbal établi), dans un magasin de Taunoa où les forces de l’ordre ont vérifié le port du masque des clients et des commerçants ainsi que le respect de la distanciation sociale, sur le front de mer où une patrouille pédestre a contrôlé 17 personnes, et enfin en mer, où une brigade nautique a dressé quatre procès-verbaux à des surfeurs, rameurs et plaisanciers et où la police municipale de Punaauia a également verbalisé cinq surfeurs.

Avec communiqué

arrivée renforts sanitaires
Article précedent

Plus de soixante professionnels de santé arrivés samedi

Messe oecuménique disparus covid
Article suivant

E. Fritch, traitement de ferveur

1 Commentaire

  1. 6 septembre 2021 à 5h15 — Répondre

    Le danger de transmission du virus par un surfeur en pleine mer parait un peu exagéré tout de même.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Près de 300 personnes verbalisées pour non-respect du confinement