ACTUS LOCALESJUSTICE

Quinze ans de réclusion pour l’auteur du drame de Raroia

Albert Mateau a été condamné vendredi après-midi à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Papeete pour avoir provoqué la mort de sa compagne, retrouvée noyée dans un puits après une dispute en octobre 2014 sur l’atoll de Raroia.

La deuxième affaire jugée cette semaine par la cour d’assises de Papeete concernait des faits de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Le 19 octobre 2014, Albert Mateau, alors âgé de 32 ans, avait tué sa compagne après une dispute conjugale sur fond de soupçons d’infidélité. La victime, âgée de 21 ans, avait été retrouvé noyée, plongée la tête la première dans un petit puits sur l’atoll de Raroia aux Tuamotu. L’accusé avait d’abord indiqué avoir poussé sa compagne avant de revenir sur ces déclarations en affirmant qu’elle y était tombée seule. Le soir des faits, l’homme avait bu du komo et avait mis le feu à son habitation. Jeudi, l’avocat général a requis 13 ans de réclusion criminelle à son encontre. Les jurés de la cour d’assises ont finalement condamné Albert Mateau à 15 ans de réclusion criminelle.

Article précedent

Les années difficiles de l’export au fenua

Article suivant

Le Forum des îles du Pacifique, à quoi ça sert ?

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Quinze ans de réclusion pour l’auteur du drame de Raroia