ACTUS LOCALESECONOMIESANTÉ

Restrictions de la vente d’alcool : deux enseignes attaquent en justice

Les restrictions interdisant la vente d’alcool réfrigérée et la vente d’alcool au-delà de 18 heures continuent à faire des mécontents en Polynésie. Selon Tahiti Infos, ce sont les magasins Champion Raiatea et Easy Market Prince Hinoi qui ont décidé d’attaquer ces mesures devant le tribunal administratif de Papeete.

D’après Tahiti infos, deux enseignes polynésiennes détenues par le groupe Wane, à savoir Easy Market Prince Hinoi et Champion Raiatea ont attaqué l’arrêté du 27 mai dernier. L’arrêté en question avait maintenu les restrictions interdisant la vente d’alcool réfrigérée et la vente d’alcool au-delà de 18 heures après le déconfinement en Polynésie française.

Le premier recours demandant l’annulation de l’arrêté du 27 mai dernier, fixant ces restrictions sur la vente d’alcool, est en cours d’instruction. Un second recours en référé –en urgence– demandant la « suspension » de ce même arrêté sera examiné dès demain après-midi. C’est Me Thibault Millet, déjà à l’origine de l’annulation du couvre-feu et de l’interdiction totale de rassemblements, qui est chargé du dossier.

Pour rappel, c’est le 23 mars de cette année que l’interdiction de la vente d’alcool a été prononcée suite à l’annonce du confinement en Polynésie. Une mesure qui avait alors pour objectif d’éviter les débordements et limiter la mobilisation des forces de l’ordre pendant le confinement. De leur coté, les tavana affichaient un intérêt pour une telle restriction dans leurs communes. À plusieurs reprises, le président du Pays Édouard Fritch a fustigé la tenue de « bringues », des bringues susceptibles de favoriser la circulation du virus au fenua.

Article précedent

Journal de 7:30, le 15/07/2020

Article suivant

Unesco : Les Marquises présentent une candidature mixte nature et culture, indissociables en Polynésie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Restrictions de la vente d’alcool : deux enseignes attaquent en justice