ACTUS LOCALESECONOMIEEMPLOI

« Tahitian Local Food » remporte la Startup Cup

© CCISM

Les trois vainqueurs de la 2e Startup Cup organisée par la CCISM ont été désignés jeudi soir parmi huit finalistes. Tahitian Local Food, Tama’a Box et Try Tahiti sont les « jeunes pousses » primées, et toutes se conjuguent au féminin.

Des projets locaux, tous très attentifs à l’environnement, et tous portés par des jeunes femmes, ont remporté les suffrages du jury et des internautes jeudi soir dans les jardins de l’assemblée.

Le premier prix est revenu à « Tahitian Local Food », qui propose des cours de cuisine aux touristes souhaitant vivre une expérience authentique et en totale immersion avec la culture polynésienne.

Vaihinia Maruhi a 27 ans, et depuis trois ans déjà elle est avec son compagnon gérante d’une maison d’hôtes à Moorea. Les petits cours de cuisine locale qu’ils donnaient aux visiteurs lui ont donné l’idée d’aller plus loin.

Son expérience dans le tourisme lui a montré que les touristes ont changé. Aujourd’hui, dit-elle, « le touriste est moderne, écolo, et immersif, il va à la rencontre de la culture polynésienne. »

Vaihinia prévoit d’étendre sa palette de plats polynésiens en piochant dans les traditions culinaires de chaque archipel.

La jeune femme, qui avait débuté dans la vie professionnelle en tant qu’assistante maternelle, a suivi récemment une formation sur la découverte des métiers du tourisme, mise en place par la commune de Moorea. En remportant la Startup Cup, elle a gagné un prix de 500 000 Francs, et un accompagnement de la CCISM via son incubateur Prism, pendant un an, pour étoffer son projet. Elle est particulièrement intéressée par la formation « Passeport digital » qui fait partie de son prix : « ça va me permettre d’apprendre, de maîtriser l’e-tourisme, d’apprendre à gérer un site web, d’apprendre à alimenter tous les réseaux sociaux, c’est une grande aide pour moi, et je suis très contente, »

Le deuxième prix (200 000 Francs et une formation Passeport digital) a été attribué à Tama’a Box, qui prévoit de proposer un système de récipients consignés à tous les acteurs du secteur de la restauration, pour mettre fin aux emballages plastiques à usage unique.

Le troisième prix (100 000 Francs et une formation Passeport digital) est revenu à Try Tahiti, une marketplace locale & eco-friendly où l’on ne trouve que des produits éco-responsables. 10% des bénéfices sont reversés aux associations locales de protection de l’environnement.

 

 

 

 

Article précedent

Moby Dick visite la rade de Papeete

Article suivant

Le descendant de Fletcher Christian en visite à Tahiti

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

« Tahitian Local Food » remporte la Startup Cup