ACTUS LOCALESECONOMIE

Toilettage du toilettage : l’OPT ne lâche pas le placement de ses comptes CCP

L’Office des postes et télécommunications (OPT) l’avait annoncé après la récente interdiction par le Conseil d’Etat de placer les fonds de ses comptes chèques postaux à la Socredo, les propositions de la majorité Tapura pour toiletter le toilettage du statut d’autonomie prévoient que l’office puisse gérer comme il l’entend ses « fonds libres ».

Après la récente décision du Conseil d’Etat de refuser à l’OPT de placer les fonds de ses comptes chèques postaux (CCP) à la Socredo, l’établissement public avait dit « espérer obtenir des autorités compétentes de l’Etat et du Pays » que le statut d’autonomie soit modifié pour lui permettre de réitérer l’opération et ainsi poursuivre ses services financiers « en particulier dans les îles éloignées ».

Sans attendre, le Tapura a proposé d’ajouter au toilettage du statut d’autonomie proposé par l’Etat un article « conférant à la Polynésie française la compétence pour fixer les règles relatives au placement de ses fonds libres ».

Dans ce dossier, l’OPT affirme jouer la survie de son activité de placement et donc de ses comptes CCP. L’office explique que sans pouvoir placer l’argent de ces comptes auprès de banques privées, il ne pourra pas assurer la rentabilité de ce service.

Article précedent

Sauvetage en mer de nuit à Huahine

Article suivant

Toilettage du toilettage : le Pays veut une parité moins stricte aux territoriales

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Toilettage du toilettage : l’OPT ne lâche pas le placement de ses comptes CCP