ACTUS LOCALESECONOMIE

Un prix de 5 millions pour la valorisation de déchets de bois

Le premier prix du concours de création d’entreprise dans le domaine de l’économie circulaire a été attribué à Fabien Vavasseur, de VDM Charpente, pour son projet sur la valorisation de déchets de bois en lamellé-collé.

Les lauréats du concours « Création et développement d’entreprises dans le domaine de l’économie circulaire », organisé par la Direction de l’environnement (DIREN), se sont vus remettre leurs prix vendredi à la présidence. Le premier prix a été attribué à Fabien Vavasseur de VDM Charpente pour son projet sur la valorisation de déchets de bois en lamellé-collé, tandis que le 2ème prix est revenu à Olivier Duret de Agri Ananahi pour son projet de construction à Tahaa d’une éco-distillerie de rhum s’approvisionnant en canne à sucre produite sur l’île.  Le 3ème prix a été attribué à Hervé Roncin de Pacific Ortho pour le recyclage, la production et la découpe de polystyrène expansé principalement pour l’aménagement d’accès handicapés.

L’économie circulaire est définie comme un système économique d’échange et de  production  qui, à  tous les  stades  du  cycle  de  vie  des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à en diminuer l’impact sur l’environnement. Lancé le 17 août dernier, ce concours avait pour objectif d’encourager le développement d’innovations visant à améliorer l’éco-conception, la réutilisation, le recyclage et la valorisation de déchets.

Sur l’ensemble des dossiers, il y avait un projet concernant l’île de Tahaa. Onze dossiers ont porté sur de la création d’entreprise et dix sur du développement d’activités déjà existantes et concernaient des secteurs d’activités divers : rhumerie, culture en aquaponie, dans le secteur primaire, valorisation de divers sous-produits (chutes de bois, déchets végétaux, polystyrène expansé, déchets plastiques, déchets d’équipements électriques et électroniques), fabrication de sacs de courses en tissu, dans le secteur secondaire, vente de produits en vrac, traitement céramique, plateforme de covoiturage, conseil et accompagnement de projets en économie circulaire, phyto-épuration des eaux usées dans le secteur tertiaire.

Après l’examen de l’ensemble des dossiers, les porteurs des dix projets les mieux notés ont été auditionnés par le jury le 25 octobre dernier. Les sept meilleurs dossiers ont reçu des prix allant de 5 millions Fcfp pour le premier prix, à 4 millions Fcfp pour le 2e prix, 3 millions Fcfp pour le 3e prix et 500 000 Fcfp ont été octroyés aux 4e 5e 6e, et 7e places. Le nombre, la diversité et la pertinence des projets présentés montrent le dynamisme des entrepreneurs locaux en matière d’économie circulaire et d’innovation.

Communiqué de la présidence.

Article précedent

Répondeur de 7:30, le 24/11/2017

Article suivant

La lumière au bout du tunnel

1 Commentaire

  1. Danielle & Michel
    25 novembre 2017 à 10h07 — Répondre

    Bravo VDM!!! Connaissant votre équipe et votre travail, vous l’avez bien mérité.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Un prix de 5 millions pour la valorisation de déchets de bois