ACTUS LOCALESJUSTICE

Un voleur de scooter confondu par son ADN

Deux jeunes hommes d’une vingtaine d’années ont été condamnés jeudi après-midi pour le vol d’un scooter en avril dernier. L’un des voleurs s’était blessé lors du vol. Il avait laissé des traces de sang sur l’engin qui ont permis de l’identifier.

Jeudi-après midi, deux jeunes hommes d’une vingtaine d’année ont été jugés en comparution immédiate pour vol en réunion. Dans la nuit du 17 au 18 avril, les deux jeunes hommes étaient en train de boire une bière en face de la résidence Tepapa 3 à la Mission, quand ils ont repéré une riveraine en train de garer son scooter sous l’escalier. Les deux voleurs ont alors décidé de s’emparer de l’engin. Mais n’arrivant pas à le démarrer, et selon eux « pris de remords », ils ont très vite abandonné l’engin dans un buisson non loin de la résidence. L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais l’un des deux jeunes hommes s’était coupé durant le vol et avait laissé du sang sur le guidon du scooter. Trois mois et demi plus tard, c’est ce sang, analysé, qui a permis de retrouver la trace des voleurs.

Jeudi, devant le tribunal, les deux prévenus ont tenté d’expliquer leur geste en évoquant un simple « délire ». Ils ont affirmé avoir vite abandonné le scooter « de peur de se faire prendre ». Tous deux avaient déjà été condamnés. L’un est d’ailleurs en état de récidive pour vol. Le vice-procureur, Robert Danielsson, a plutôt été clément évoquant « une bêtise faite après avoir consommé de l’alcool, sans réflexion pure, sans intérêt particulier ». « Je ne vais pas demander que vous alliez en prison, mais c’est la dernière fois », a prévenu le vice-procureur. Il a demandé trois ans de contrainte pénale, soit l’équivalent d’une mise à l’épreuve plus stricte, ainsi que 140 heures de travaux d’intérêts généraux.

Le tribunal a finalement condamné les deux comparses à 120 heures de travaux d’intérêts généraux et à 4 mois de prison avec sursis assorti d’une mise à l’épreuve de deux ans avec obligation de trouver travail pour le prévenu en récidive.

Article précedent

La feuille de route des tavana pour 2020

Article suivant

Six mois ferme pour le voleur de drone

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Un voleur de scooter confondu par son ADN