ACTUS LOCALESJUSTICE

Six mois ferme pour le voleur de drone

L’homme de 28 ans qui avait volé un drone à un habitant de Pirae, puis tenté de revendre son butin à sa victime, a été condamné jeudi en correctionnelle à six mois de prison ferme. Un mandat de dépôt a été décerné à son encontre.

Le faux bon samaritain qui avait volé un habitant de Pirae en plein déménagement, pour tenter de lui revendre ensuite son butin, a été jugé jeudi-après midi en comparution immédiate. L’homme avait volé un sac contenant des papiers et 50 000 Fcfp, ainsi qu’un drone de valeur. Il avait été interpelé par deux policiers, alors qu’il cherchait à revendre le drone à sa victime. Le voleur a comparu jeudi au tribunal avec les deux hommes qui l’avaient aidé à faire le guet en contrepartie d’un morceau du butin. Il a expliqué son vol par son besoin d’argent pour nourrir sa famille. Déjà condamné à 16 reprises pour vol, il a écopé de 12 mois de prison, dont six mois avec sursis avec mise à l’épreuve de deux ans comprenant une obligation de trouver un travail. Son complice de 24 ans a été condamné à six mois de prison, dont trois mois avec sursis et une mise à l’épreuve de deux ans. Et le plus âgé des complices, inconnu de la justice, a été condamné à trois mois de prison avec sursis, 100 heures de travail d’intérêt général et l’obligation de chercher un emploi. Tous les trois doivent indemniser solidairement la victime à hauteur de 180 000 Fcfp.

Article précedent

Un voleur de scooter confondu par son ADN

Article suivant

Une scootériste écrasée par un bus en centre-ville

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Six mois ferme pour le voleur de drone