ACTUS LOCALESJUSTICE

Air Moorea : « S’il faut une nouvelle expertise, qu’on l’ordonne »

© Radio 1

© Radio 1

A l’occasion du triste anniversaire du crash d’Air Moorea, le 9 août 2007, le président de l’association 987, Nikolaz Fourreau, était l’invité du journal de Radio 1 mardi midi.

Une nouvelle fois, le « principal message » de Nikolaz Fourreau était de rappeler que neuf ans après le drame d’Air Moorea, aucun procès au pénal ne se profile pour cette année. En effet, le dossier est actuellement entre les mains du nouveau juge d’instruction, Thierry Fragnoli. « Il a décidé, plutôt que de signer l’ordonnance de renvoi qui lui était prérédigée par son prédecesseur, de relire tous les éléments du dossier », explique Nikolaz Fourreau. Une nouvelle qui n’attriste pas forcément le président de l’association des proches des victimes de la catastrophe qui, de guerre lasse, préfère aujourd’hui qu’il ne subsiste plus aucun « doute » dans ce dossier avant un éventuel procès. « Si le juge estime qu’il faut ajouter une expertise, qu’il ordonne cette expertise et que ça vienne étayer tous les éléments à charge contre la compagnie et ses cadres ». Nikolaz Fourreau qui souhaite ainsi qu’aucun errement de procédure ne puisse bénéficier aux responsables.

Article précedent

Fritch dénonce une surenchère sur le nucléaire

Article suivant

Edouard Fritch : « Le président du SPC est manipulé »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Air Moorea : « S’il faut une nouvelle expertise, qu’on l’ordonne »