ACTUS LOCALESJUSTICESANTÉTRANSPORTS

Arrêté à l’aéroport pour falsification d’attestation

Le 17 mars, la police aux frontières a interpellé à l’aéroport de Tahiti – Faa’a un passager en provenance de Paris pour falsification de son attestation de voyage pour motif impérieux. L’homme a été placé en garde à vue.

Le 17 mars dernier, les services du Haut-commissariat ont informé les services de la direction de la police aux frontières de Polynésie française (DPAF) de la suspicion d’une fausse attestation de motif impérieux présentée par un passager en provenance de Paris à sa compagnie aérienne. Après enquête, le caractère du délit de faux et usage de faux a été confirmé et une procédure en flagrant délit a été ouverte. Le document falsifié : une lettre d’autorisation de départ du Haussariat, reprenant les logos et typographies officiels.

Après avoir été interpellé et placé en garde à vue, le passager a reconnu les faits et a été convoqué devant le délégué du Procureur pour une composition pénale. Le passager a été pris en charge par un véhicule sanitaire pour être conduite au site dédié désigné par arrêté du haut-commissaire pour effectuer sa quarantaine. Le haut-commissariat note qu’il s’agit de la première fraude constatée au dispositif d’autorisation préalable de déplacement par voie aérienne vers la Polynésie française.

La représentation de l’État note qu’une autre procédure de « non admission sur le territoire » a été établie le 20 mars, cette fois à l’encontre d’un voyageur italien dépourvu de motifs impérieux valables. Il devrait repartir par le prochain vol.

Avec communiqué

 

Article précedent

Nouvelles pièces de monnaie : on se prépare à s'embrouiller - Edito 25/03/2021

Article suivant

Opération Maeva | 2ème édition de l’AS JT pour cette saison !

1 Commentaire

  1. david
    26 mars 2021 à 5h59 — Répondre

    retour par le premier avion. interdit de territoire a vie.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Arrêté à l’aéroport pour falsification d’attestation