ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Ça ne passe plus à Tubuai !

Quai de Mataura Tubuai ©DR

Les habitants de Tubuai accusent le gouvernement d’avoir gaspillé de l’argent dans les travaux de déroctage et de dragage du chenal de Mataura, puisque le Tahiti Nui qui assure actuellement les rotations entre Tahiti et les Australes à la place du Tuha’a Pae, n’arrive même pas à accoster au quai. Le ministre parle lui de « malhonnêteté intellectuelle ».  

Les travaux qui devaient permettre d’éliminer les masses de corail de façon définitive du chenal de Mataura à Tubuai et ainsi le rendre praticable aux goélettes, font encore parler d’eux. Les habitants de l’île dénoncent le fait que plusieurs millions Fcfp ont été investis pour rien puisque le Tahiti Nui n’arrive toujours pas à accoster au quai de Mataura. Pour rappel, en 2014 des travaux de dragage avaient été effectués dans le chenal de Mataura et la passe Tavana à Tubuai pour permettre à de gros bateaux d’accoster. Les habitants de l’île se sont élevés à l’époque contre ce projet. Ils dénonçaient notamment la détérioration de leur lagon et surtout les conséquences environnementales de ces travaux. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts, tout est revenu à la normale, jusqu’à samedi dernier, où le Tahiti Nui est resté au mouillage au niveau de la passe, située à 5 kilomètres du quai. Pierre, un habitant de l’île dénonce le gaspillage d’argent public investit dans ces travaux qui se révèlent aujourd’hui «inutiles ». Pierre affirme qu’avant la réalisation de ces travaux, le Tahiti Nui pouvait accoster notamment lorsque la  marée était haute. Et il regrette qu’aujourd’hui, que malgré ces travaux, les goélettes de tout tirant d’eau ne puisse plus y accoster.

Le ministre de l’équipement Luc Faatau affirme que ce « chenal a été dimensionné pour le Tuha’a pae ».

Le tavana de Tubuai Fernand Tahiata ne comprend pas pourquoi le Tahiti Nui a décidé de ne pas accoster au quai samedi dernier. Il dénonce lui aussi la gabegie d’argent public et dément les propos du ministre de l’équipement concernant les tirants d’eau du Tahiti Nui et du Tuha’a Pae. Il met enfin en garde le gouvernement contre une crise prochaine concernant l’approvisionnement de l’ensemble des îles australes.

Ces travaux ont coûté plus de 400 millions Fcfp.

Article précedent

Deux bateaux de croisière à Papeete cette semaine

Article suivant

Journal de 7:30 le 25/09/2017

4 Commentaires

  1. Taaroa
    25 septembre 2017 à 5h51 — Répondre

    A force d’avoir des ministres incompétents issus eux mêmes d’un processus d’océanisation des cadres qui par manque de candidats à promu des charlots, voilà le résultat ! Il y a de nouvelles générations de cadres polynésiens, mieux formés, plus compétents … un peu d’imagination que diable monsieur le président du gvt. Un gvt d’union de tous les politiciens ayant échoué avant ne mènera à rien.

  2. simone grand
    25 septembre 2017 à 7h22 — Répondre

    Les directions et ministres de l’équipement se sont souvent distingués par leur mépris des contraintes environnementales ainsi que des connaissances et de l’expertise des habitants d’un lieu. Fiers arrogants ils se sent souvent comportés en conducteurs d’engins sans discernement et ne voyant pas plus loin que le bout des loupiotes de leurs excavateurs. Hélas, le politique les a toujours suivis aveuglément.

  3. TEIHO
    25 septembre 2017 à 16h15 — Répondre

    La société qui a fait les travaux n’a pas alors bien fait son travail ou n’a pas encre fini?quoique le coût n’est pas aussi élevé que ça! si mes infos sont bonnes,tracter du sable sur 5km à 400 millions,c pas cher payé!comparé aux tunnels de punaauia et papeete qui ont coûté la bagatelle plus de 1milliard chacun!sinon le tavana fait bien hoa de signaler que c pas normal que les bateaux ne puissent pas accoster après de tels travaux qui ont continué malgré l’opposition de certains à ce projet néfaste à votre lagon mais au final nécessaire ou pas?

  4. friot
    27 septembre 2017 à 23h16 — Répondre

    bjr le tahiti Nui n’a jamais été à quai avant la panne du Tuhaa Pae il faisait le ramassage scolaire et débarquait par baleinière les enfants au niveau de la plage, d’ailleurs pour cela un quai pour baleinière avec une rampe a été construite au niveau de cettep lage pour le débarquement des enfants
    pour moi le choix de draguer n’a pas été le bond sa va encore se remplir la ou est le quai actuellement
    il faut faire un quai entre la mairie et la passe
    le chenal est plus profond
    le quai de Mataura est en plus en fin de vie
    mais comme d’habitude on écoute pas
    il faudrait que les bureaux d’études sortent de leur bureau climatisé et fasse un tour sur le terrain
    bonne continuation

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Ça ne passe plus à Tubuai !