ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Comment le fenua se débarrasse de ses carcasses

©Présidence

©Présidence

La campagne de débarrassage des carcasses de véhicules est désormais permanente. A Papeete, le compactage à commencé. A Pirae, leur recensement est en cours. A Tahiti, c’est le syndicat mixte Fenua Ma qui est en charge de ce traitement avant « valorisation » de ces déchets exportés vers la Nouvelle-Zélande.

Si à Papeete le travail de compactage a commencé, à Pirae le recensement des épaves est encore en cours. C’est maintenant tout au long de l’année que le Syndicat mixte ouvert pour la gestion, la collecte, le traitement et la valorisation des déchets de Polynésie française, plus connu sous le nom de Fenua Ma, intervient pour traiter ces déchets. Charge aux communes adhérentes (Moorea et toutes celle de Tahiti sauf Faa’a, NDLR) d’en faire le recensement et le ramassage avant le passage de la presse hydraulique. Un ramassage gratuit pour les particuliers, pour peu que le propriétaire fasse les formalités nécessaires. Elles nous sont rappelées par Benoît Layrle, directeur de Fenua Ma.

Depuis dix ans, plus de 10 000 véhicules ont ainsi été exportés. Une filière qui fait du bien à notre écologie mais qui reste déficitaire, vus les coûts de traitement et de transport. Le Pays, partie prenante dans le SMO Fenua Ma, a prévu cette année un budget de 15 millions de Fcfp pour la filière.

Article précedent

RÉPONDEUR DE 12:00, LE 24/08/15

Article suivant

Tatauroscope du Mardi 25 août 2015

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Comment le fenua se débarrasse de ses carcasses