INTERNATIONAL

Grande-Bretagne: une députée pro-UE tuée par balles

Londres (AFP) – Jo Cox, une députée travailliste pro-UE de 41 ans, est morte des suites de ses blessures après avoir été la cible de coups de feu jeudi à Birstall (nord de l’Angleterre), plongeant le pays dans le drame à une semaine du référendum sur l’Union européenne. 

« J’ai le regret d’annoncer qu’elle est morte des suites de ses blessures », a indiqué la chef de la police locale, Dee Collins, lors d’une conférence de presse. Le décès a été constaté à 12H48 GMT, a-t-elle précisé.

La police, qui a interpellé un suspect âgé de 52 ans, a indiqué qu’un « grand nombre de témoins » avaient été entendus. L’homme, dont les motifs n’ont pas  été précisés, a été décrit par ses voisins comme un « solitaire »

« La famille du Labour et l’ensemble du pays sont sous le choc et éprouvent de la tristesse après le meurtre horrible de Jo Cox », a réagi sur Twitter le chef du Parti travailliste Jeremy Corbyn.

« La mort de Jo Cox est une tragédie. Elle était une députée engagée et bienveillante. Mes pensées vont à son mari Brendan et à ses deux jeunes enfants », a également commenté sur Twitter le Premier ministre David Cameron.

Alors que la campagne pour le référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE battait son plein à sept jours du scrutin, l’agresseur aurait crié « Britain first », soit « Priorité au Royaume-Uni », selon un témoin citée par la chaîne Sky News.

Après l’annonce de l’agression contre la députée, le camp militant pour le maintien du Royaume-Uni dans l’UE a annoncé la suspension de sa campagne pour la journée.

L’ancien maire de Londres et chef de file du camp pro-Brexit (sortie de l’UE) Boris Johnson a également annoncé qu’il cessait de faire campagne pour la journée tandis que David Cameron a annoncé qu’il annulait un meeting pro-UE à Gibraltar où il est arrivé dans l’après-midi.

Jo Cox, députée travailliste pro-européenne de la circonscription de Batley et Spen (West Yorkshire), a été touchée avant de s’effondrer dans une mare de sang, selon un témoin cité par l’agence Press Association. 

L’attaque s’est produite à proximité de la bibliothèque municipale de Birstall, où la députée rencontrait régulièrement ses administrés.

La députée avait été élue lors des dernières élections législatives de 2015.

Un homme a également été victime de blessures légères, selon la police.

Cordon policier sur le site de l'attaque d'une députée britannique, le 16 juin 2016 à Birstall au nord de l'Angleterre. © AFP

© AFP OLI SCARFF
Cordon policier sur le site de l’attaque d’une députée britannique, le 16 juin 2016 à Birstall au nord de l’Angleterre

Article précedent

Marseille: trois hooligans russes rattrapés par la justice

Article suivant

Meurtre d'Alexandre Junca à Pau: le principal accusé condamné à perpétuité

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Grande-Bretagne: une députée pro-UE tuée par balles