ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Heremoana Maamaatuaiahutapu ministre de l’Energie

La démission de Nuihau Laurey du gouvernement Fritch a été officialisée ce mardi en conseil des ministres. Comme prévu, Teva Rohfritsch reprend le portefeuille des Finances. Mais la nouveauté c’est que Heremoana Maamaatuaiahutapu reprend le ministère de l’Energie.

La démission du ministre des Finances, Nuihau Laurey, a officialisée mardi lors d’un conseil des ministres anticipé, en raison d’une visite de terrain du gouvernement prévue mercredi. L’ancien vice-président va donc se consacrer à ses deux mandats de sénateur et de représentant à l’assemblée de la Polynésie française. Son retour à Tarahoi entraîne d’ailleurs le départ mécanique de l’élue RMA, Maina Sage. Mais surtout, c’est le vice-président Teva Rohfritsch qui récupère le portefeuille des Finances. Et c’est finalement le ministre de la Culture et de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, qui récupère le portefeuille de l’Energie. Un ministère qui reste sensible avec notamment l’application du plan de transition énergétique.

Article précedent

Intempéries : Aide pour les voitures en "perte totale"

Article suivant

Franck Falletta bientôt évasané en métropole

5 Commentaires

  1. Moskito
    28 février 2017 à 12h55 — Répondre

    Et René Temeharo ? N’a pas de ministère à lui ?

  2. MATA
    28 février 2017 à 13h24 — Répondre

    Au moins on reste dans la cohérence implacable de ce gouvernement. Dans la continuité de la répartition des portefeuilles ministériels à l’instar des affaires foncières avec le secteur primaire, voici les énergies avec la culture et un ministre qui n’en a jamais fait l’expérience. Au moins on lui reprochera pas son incompétence. Allez, on y va… un bon « chao men » à la locale.

  3. teriivaea
    1 mars 2017 à 8h53 — Répondre

    Heremoana est sans doute une personne bien intentionnée, légitime en tant que ministre de la culture, mais que vient-il faire dans la galère du grand show illusionniste de la prétendue régulation du secteur de l’énergie? En effet, derrière la communication alléchante et le décor « carton pâte » du très médiatisé Plan de Transition Energétique qui n’embraye pourtant sur absolument rien de concret (c’est toujours la convention 60-10 du 27 septembre 1960 et notamment son article 8, inchangé depuis l’origine, qui s’applique à EDT!) la finalité véritable recherchée par la multinationale via le gouvernement FRITCH (qui n’a pas ménagé sa peine pour servir en coulisse ce puissant intérêt particulier en envoyant ses propres collaborateurs « convaincre » les élus récalcitrants du « bon choix » d’EDT pour l’attribution récente de la concession SECOSUD), c’est de préserver, ou en tout cas de retarder autant que faire se peut sa mise en cause (après les évolutions technologiques dans le domaine de la production d’énergie décentralisée chez les abonnés demeurent incontournables), le statu quo si favorable à EDT ENGIE de « vaches à lait » que constituent les exploitations de service public déléguées au concessionnaire, au terme des tarifs de vente exorbitants infligés aux usagers polynésiens. Décor « carton pâte » qui devait certainement « présenter quelques fissures », fissures qui expliquent selon moi la démission prématurée du précédent ministre de l’énergie que devait en avoir assez de ce difficile rôle de composition….
    En tout cas, aujourd’hui 1er mars, jour d’échéance réglementaire de l’actualisation tarifaire pour la concession Tahiti-Nord, toujours rien de publié au JOPF sur le sujet, une preuve supplémentaire s’il en était besoin, du caractère totalement « carton pâte » de la régulation du service public de l’électricité par actuel gouvernement jusqu’à ce jour. Heremoana a t’il bien vu où « il mettait les pieds » en acceptant ses nouvelles fonctions ministérielles, là où les très roués FRITCH ou ROFRITCH, davantage attendus sur le sujet, ont habilement su « passer la patate chaude »…

  4. tam
    1 mars 2017 à 13h36 — Répondre

    Hahaha!!! La culture et l’énergie pour Heremoana,du n’importe quoi Edouard!!.Tiens pourquoi pas le sociale avec le tourisme voilà une autre idée stupide qui caractérise le gouvernement actuel.

  5. Tiare
    4 mars 2017 à 13h10 — Répondre

    Et comme ils sont tous polyvalents dans ce gouvernement, à commencer par le cirage de pompes de leur boss.., chose qu’ ils savent tous bien faire, rien ne nous étonne plus.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Heremoana Maamaatuaiahutapu ministre de l’Energie