JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 23/05/12

Incendie dans un immeuble de la vallée de Titioro. © Jennifer ROFES

FAITS DIVERS :

Une grand-mère sauve sa petite fille des flammes.

Ce matin dans la vallée de Titioro, un petit immeuble de 4 appartements, situé derrière les ateliers APRP a pris feu. L’incendie a démarré dans la chambre d’une des locataires. La grand-mère qui louait un deux pièces avec sa petite fille a été alertée par une fumée noire qui a envahit très rapidement son appartement. Affolée, elle s’est précipitée dans la chambre de l’adolescente qui dormait, pour fuir au plus vite. Il y a un an la mairie de Papeete, avait déjà alerté le propriétaire de l’immeuble d’une obligation de mise en conformité. L’immeuble devait faire réviser ses installations électriques et installer des extincteurs.

POLITIQUE :

10 ans déjà…

Le 23 mai 2002, l’avion piloté par Gilbert Kelly et transportant Boris Léontieff, Lucien Kimitete, Ferfine Besseyre, et Arsène Tuairau, alors en campagne pour les élections législatives, disparaissait sans laisser de traces alors qu’ils se rendaient à Katiu, aux Tuamotu. Un accident dramatique qui conserve toujours sa part de mystère. Un accident vécu comme un véritable traumatisme en Polynésie française. Alors 10 ans après, si la douleur est toujours là, que reste-t-il de l’héritage laissé par ces hommes politiques qui représentait alors LA 3ème voix, loin du clivage autonomiste-indépendantiste.

C’est la question que nous avons posé à Déborah Kimitete. Malgré les difficultés, les grands projets initiés par Lucien Kimitete perdurent. Cet après-midi, la mairie de Arue organise une cérémonie de commémoration en l’honneur des disparus du 23 mai 2002. Un jet de couronnes de soie au large est prévu à 16h depuis la passe de Arue.

SOCIAL :

La suite du conflit à l’huilerie de Tahiti.

Hier 15h c’était le clash à l’Huilerie de Tahiti. Le directeur, après avoir lancé un ultimatum à ses employés, a annoncé qu’il cesserait de payer les jours de grève. Ce sont donc des employés plus que remontés qui ont quitté la table des négociations avec l’impression d’être dans une impasse totale. Et puis du côté de Heiva Nui, la menace de grève plane toujours sur le Heiva des écoles, demain.

Les représentants du personnel, accompagnés du syndicat A Tia i Mua, ont rencontré hier en fin d’après-midi Chantal Tahitia, la ministre de la culture, pour lui exposer leur revendication. Ils lui ont également remis le projet de protocole d’accord rédigé avec le directeur de l’établissement, Julien Mai. Mais pour l’instant, ils n’ont aucun retour de la part de la ministre.

ENVIRONNEMENT :

L’étude se poursuit pour préserver les anguilles du lac Vaihiria.

En avril dernier, une étude de franchissabilité des obstacles présents dans la rivière de Vaihiria a été lancée par le CRIOBE de Moorea. En effet, un problème avait été décelé quant à la migration de certaines espèces de poissons, de chevrettes, mais aussi d’anguilles, considérées comme sacrées. A peine ces problèmes décelés, le CRIOBE a alerté le ministre de l’environnement et la société Marama Nui, responsable des aménagements hydroélectriques. Des aménagements devraient être faits par Marama Nui. Ceci pour rétablir une migration quasi naturelle le long de la rivière.

CULTURE :

Musique de chambre, ce soir, au conservatoire.

Le conservatoire de Polynésie organise ce soir les examens des classes de musique de chambre. Des auditions qui sont ouvertes au public. Vous pourrez assister à des duos piano/violoncelle, piano/violon, flûte/piano et à un quatuor. La soirée spéciale Musique de chambre, c’est ce soir, à 18h, au grand auditorium du conservatoire de Polynésie Française. L’entrée est gratuite mais limitée à 100 places.

Article précedent

Le ciel et Vénus s'exposent à la Mairie de Papeete.

Article suivant

L’étude se poursuit pour préserver les anguilles du lac Vaihiria.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 23/05/12