JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 22/03/12

Tahoeraa Huiraatira © Laure PHILIBER

POLITIQUE :

Le Tahoeraa Huiraatira : à reculons derrière Nicolas Sarkozy…

Mardi soir, le parti au fei a pris la décision de soutenir le président candidat à sa succession à la tête de la République, Nicolas Sarkozy, pour les présidentielles. Bien qu’elle ait été prise à l’unanimité, cette décision ne suscite pas l’engouement au sein du Tahoeraa Huiraatira.

Pour le sénateur Gaston Flosse, il s’agit d’un choix par défaut, dont l’une des seules motivations est de sanctionner Oscar Temaru. Le leader orange rêve de voir l’actuel président du Pays céder sa place à la tête du gouvernement. Pour cela, il entend d’ailleurs, à l’instar de Gaston Tong Sang, demander à Nicolas Sarkozy une dissolution de l’Assemblée et un retour aux urnes anticipé  en cas de victoire.

Gaston Flosse prône un rassemblement autonomiste, mais aucune discussion n’a encore été engagée dans le sens d’un rapprochement. Par ailleurs, le président du Tahoeraa Huiraatira précise qu’il a refusé un entretien avec Nicolas Sarkozy le 14 mars dernier, pour établir une entente avec Gaston Tong Sang et Bruno Sandras aux législatives. Le conseiller Outre mer de l’UMP, Dominique Perben, aurait suggéré le partage des circonscriptions entre eux trois, en échange de quoi, chacun aurait pu bénéficier de l’investiture UMP sur sa circonscription.

Benoit Kautai soutient François Hollande.

Te henua enata a tu, le parti des Marquises de Benoit Kautai, a annoncé qu’il soutient François Hollande aux prochaines élections présidentielles. Benoit Kautai rappelle que le parti a toujours soutenu, lors des précédentes élections, le PS.

S’il fait campagne aux côtés de l’UPLD, Benoit Kautai précise que voter pour François Hollande n’est pas voter pour l’indépendance. «Nous pouvons être socialiste et autonomiste », précise-t-il. Quant à Rautahi, le parti de Jean-Christophe Bouissou, il a annoncé hier qu’il se prononcerait la semaine prochaine au sujet du candidat qu’il soutiendra.

MONDE :

Mohamed Mehra est mort.

L’homme, qui est l’auteur présumé des meurtres des militaires de Montauban et Toulouse et de la fusillade de l’école Ozar Hatorah, en métropole, est resté retranché chez lui pendant 32 heures.

Hier, vers 23h35, heure française, le RAID a lancé l’assaut en envoyant des grenades dans l’appartement après évacuation de l’immeuble. Les policiers ont fini par rentrer dans l’appartement et Mohamed Mehra a ouvertle feu. Les hommes du RAID ont riposté et un long échange de tirs s’est engagé. Tentant de s’échapper, Mohamed Mehra a sauté par une fenêtre en continuant à tirer. Il a été retrouvé mort au sol, une balle dans la tête. Dans l’assaut, 3 policiers ont été blessés.

SOCIAL :

Un collectif pour les logements sociaux.

Présidé par Poema Tang et Jean-claude Clark, le Collectif des logements sociaux de la Polynésie française vient d’être créé. Le but de ce collectif est de dénoncer la précarité des locataires et les conditions de vie dans ces logements. Le Collectif des logements sociaux de la Polynésie française demande également le gel des dossiers d’expulsions actuellement déposés au tribunal.

SANTÉ :

Le collectif Santé égalité pour tous prend le président Sarkozy à partie.

« Un cri du cœur suite à la prise en otage des patients et malades polynésiens par la CPS, les médecins et le pays » : c’est l’objet du courrier adressé par le collectif au Président de la république, ainsi qu’à la ministre de l’outre-mer, Marie-Luce Penchard.
Le collectif Santé égalité pour tous envisage également de durcir la mobilisation, par des manifestations ou une grève de la faim.

Le régime des salariés de la CPS refuse le dispositif transitoire.

Il s’agit du dispositif transitoire proposé par le ministre de la Santé pour sortir du conflit qui oppose la Caisse de Prévoyance Sociale aux médecins libéraux. Hier, le régime des salariés, réuni  en Conseil d’Administration, a  voté une délibération pour modifier le dispositif transitoire. Cette délibération rétablit le tiers-payant mais pas le conventionnement.

Le régime des non-salariés et le régime de solidarité de Polynésie française, qui réunissent leur conseil d’administration aujourd’hui, doivent à leur tour se prononcer sur cette délibération. Pour entrer en vigueur, elle devra également être validée par le conseil des ministres.

ÉDUCATION :

L’intersyndicale de l’éducation reste mobilisée contre les suppressions de postes.

Elle doit rencontrer le vice-recteur cet après-midi. L’intersyndicale lui demande de communiquer les chiffres exacts des suppressions de poste à la rentrée prochaine. Une question que le vice-recteur a porté au ministère de l’éducation nationale la semaine dernière. Cette rencontre entre les syndicat et le vice-recteur intervient alors que la DES a convoqué hier un Comité Technique Paritaire pour préparer la rentrée 2012.

SOCIÉTÉ :

Découvrir « L’Envers du décor » et ensuite ?

Du 26 au 30 mars, l’ISEPP, l’Institut Supérieur de l’Enseignement privé de Polynésie organise 4 projections de documentaires qui auront pour thème la mal-bouffe, l’énergie, l’économie et la surpêche et seront suivis d’un débat. Il s’agit de quelques coups de projecteurs sur les facettes les plus sombres de notre monde.

Si vous souhaitez, vous aussi, comprendre pour agir, ces projections, dont les bande- annonces sont accessibles sur le site internet www.radio 1.pf, auront lieu à l’ISEPP lundi, mardi, jeudi et vendredi à partir de 17h30.

FAIT DIVERS :

Un homme retrouvé mort sur une plage de Mangareva.

La gendarmerie de Rikitea a été informée hier matin, vers 5h35, de la macabre découverte. L’homme de 47 ans travaillait sur une ferme perlière, à la pointe Tenoko, au sud de l’île. Son corps sans vie a été découvert sur la plage par un de ses collègues. Après autopsie, il semblerait que l’homme soit décédé de façon naturelle, d’une crise cardiaque. Mais la gendarmerie attend encore les résultats des examens toxicologiques.

Article précedent

LES INTERVIEWS AUX P’TITS OIGNONS du 22 Mars 2012

Article suivant

Répondeur de 6:30 le 22/03/12

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 22/03/12