ACTUS LOCALESECONOMIEÉVÉNEMENT

La Foire agricole se passe du pass sanitaire

Face à une fréquentation décevante, une vingtaine d’exposants ont quitté la foire agricole, qui se tient à Punaauia jusqu’à dimanche. Résultat : l’évènement passe en-dessous de la barre des 50 exposants et n’est plus tenue d’exiger le pass sanitaire, accusé par les professionnels de rebuter les visiteurs. La Chambre d’agriculture attend du monde ce weekend : « les bonnes affaires sont là ! »

Format réduit, dates décalées par la crise Covid, changement de site… C’est une 35e édition un peu particulière pour une foire agricole qui se tient depuis le 26 novembre sur le site des papio à Outumaoro, ainsi qu’à la mairie de Punaauia. Pourtant, plus de 90 exposants avaient bien fait le déplacement, et avaient « fait des stocks » pour garnir les stands. Mais une semaine après l’ouverture, ils se disent déçus : après la pluie le weekend dernier, le creux de la semaine de travail, le manque d’écoles, prévenues plus tard qu’à l’accoutumée, le pass sanitaire mis en place mercredi a été « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ». « Jeudi, il n’y avait quasiment personne et on quand même bloqué des visiteurs », pointe Zino, qui tient un stand de monoï traditionnel. Comme d’autres professionnels il ne comprend pas pourquoi le pass est appliqué à la foire, en extérieur, et pas « à certains magasins bondés ».

La Chambre d’agriculture comptait tout de même 900 visiteurs mercredi et 450 jeudi, dont « 80 à 90% avaient un pass sanitaire et ont pu rentrer ». Mais force est de constater que pour certains exposants, le compte n’y est pas. Pour preuve : plusieurs d’entre eux avaient déjà décidé de remballer leur stand dans la semaine, et une vingtaine de plus ont quitté la foire après la journée de jeudi. Un mal pour un bien : en tombant tout juste sous la barre réglementaire des 50 exposants, la foire peut se passer du pass sanitaire depuis ce vendredi. Les organisateurs continuent de demander un justificatif de vaccination ou de non-contamination, et oriente ceux qui n’en disposent pas, ou ne se sont pas procuré un certificat avec QR Code, vers un stand de sensibilisation. « On fait un peu de pédagogie, mais ils ne sont pas bloqués et peuvent quand même rentrer », confirme le directeur de la chambre d’agriculture Heimana Ah Min.

Ce dispositif restera-t-il en place tout le weekend ? Les exposants, en tout cas, le demandent. Mais du côté des organisateurs, on prévient que si le nombre de stands remonte, il faudra remettre en place le dispositif. La Chambre d’agriculture attend « quoiqu’il arrive » beaucoup de monde. Car « malgré ce format réduit, les agriculteurs sont là et les bonnes affaires aussi », rappelle Marc Fabresse. « Il reste énormément de produits intéressants, que ce soit dans l’horticulture, les animaux, les fruits et légumes, les produits vivriers… On espère que les gens répondront présents au lieu d’aller faire leurs courses en magasin pour soutenir nos familles et nos producteurs locaux, le directeur technique de la CAPL. En tout cas les exposants vous attendent avec le sourire ».

 

Article précedent

Escroquerie à la carte bancaire : les biens volés restitués aux commerçants

Article suivant

Décès de Pierre Rabhi, figure de l'agroécologie

1 Commentaire

  1. bruno Huguet
    4 décembre 2021 à 10h20 — Répondre

    affligeant , désespérant , de constater que les gens sont encore capables d’accuser le pass sanitaire pour ne pas se rendre a une réunion conviviale et si importante pour le territoire !!! tous ces gens qui ne sont pas venus « a cause du pass sanitaire  » n’ont toujours rien compris …. affligeant

Laisser un commentaire

PARTAGER

La Foire agricole se passe du pass sanitaire