ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

La moitié de Makemo deux jours sans électricité

Les éoliennes de Makemo © DR

La moitié de la population de l’atoll de Makemo a une nouvelle fois été privée d’électricité entre mercredi et vendredi. Le problème venait du câble principal d’un groupe électrogène.

Entre mercredi après-midi et vendredi matin, plus de 400 habitants de Makemo, la moitié de la population de l’atoll, se sont retrouvés privés d’électricité. Le problème a été résolu vendredi vers 10 heures et viendrait, selon la cinquième adjointe au maire, Maria Toimata, du câble électrique principal d’un groupe électrogène de la société d’économie mixte (SEM) Te Mau Ito Api.

L’élue préfère pourtant minimiser cet incident et affirme que « les habitants sont équipés, ils ont des lampes à pétrole, on a aussi sur la route des lampes solaires ». Pour ce qui est de la nourriture laissée au frigo ou au congélateur, l’adjoint explique tout simplement que les habitants ont moins ouvert leur frigo… Le problème s’est réellement posé avec quelques-uns des petits commerces de l’atoll.

Heureusement, la solidarité a bien fonctionné pendant ces deux jours. La propriétaire d’un commerce sur l’île a même prêté son groupe électrogène à la commune pour fournir de l’électricité à la population.

Article précedent

Le puarata menacé par une maladie de Hawaii ?

Article suivant

OPT Beach soccer Tour 2017 : Les Tiki Tama sacrés champions

2 Commentaires

  1. Iritahua
    19 août 2017 à 9h08 — Répondre

    Qui sont les dirigeants de cette société ÉOLIENNE de Makemo, depuis sa mise en place, aucune puissance n’était sortie, le Territoire avait participé combien de Millions à ces magouilleurs du Territoire, par la suite, les même personnes montés voudraient un ECOPARK sous la garantie d’un Ministre. IN CRO YABLE nos dirigeants de garantir ces MAGOUILLEURS.

  2. HIRINAKE
    19 août 2017 à 10h42 — Répondre

    BRAVO et GRAND MERCI Albert SOLIA….Bruno MARTY….Dominique AUROY Felicitations bande de C……DS !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La moitié de Makemo deux jours sans électricité