ACTUS LOCALESEDUCATION

La protection judiciaire de la jeunesse s’installe à Papeari

La directrice de la protection judiciaire de la jeunesse, Hélène Nicolas (à gauche), et la ministre de l’éducation, Christelle Lehartel. © Radio1

La protection judiciaire de la jeunesse installe une antenne avec deux permanents au centre des jeunes adolescents de Papeari. Une convention a été signée mardi matin à la présidence.

Une antenne de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) va ouvrir à la rentrée au centre des jeunes adolescents (CJA) de Papeari. Une convention entre le gouvernement du Pays, la PJJ, et le CJA, a été signée mardi matin à la présidence.

La PJJ, ce service du ministère de la justice (État) qui s’occupe de la prise en charge des mineurs délinquants, envoie deux éducateurs permanents dans ces nouveaux locaux mis à disposition par le CJA de la commune de Teva i Uta, qui accueille déjà 22 adolescents.

Le directeur du CJA de Papeari, Lucien Poroi, y voit une opportunité de renforcer l’encadrement de ses élèves.

Pour la directrice de la PJJ, Hélène Nicolas, cette nouvelle antenne permet de toucher de plus près les jeunes de la presqu’île. Elle explique le rôle de la PJJ dans l’éducation des jeunes délinquants : « Faire revenir les jeunes dans l’insertion et leur redonner le goût d’apprendre. »

Par ailleurs, une autre convention a été signée ce matin entre le gouvernement et la commune de Moorea en faveur des écoles élémentaires de l’île sœur qui vont bénéficier d’un  programme d’éducation sanitaire et environnementales conduit par l’association Les petits princes d’Aimeho.

Article précedent

Mateia Hiquily et Tikanui Smith se qualifient pour la Tahiti Pro Teahupo’o

Article suivant

Les médecins libéraux intégrés au réseau des îles

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La protection judiciaire de la jeunesse s’installe à Papeari