ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Le dauphin retrouvé mort à Taapuna a été victime d’un jetski

La Direction de l’environnement explique dans un communiqué que l’autopsie a révélé des blessures caractéristiques d’un choc avec un scooter des mers. 

Lundi 19 avril dernier, le champion de va’a, Manutea Millon, découvrait lors d’une séance d’entraînement à Taapuna, la carcasse d’un dauphin. Après l’avoir ramené sur le rivage, le sportif a prévenu les agents de la Direction de l’environnement qui ont récupéré l’animal pour essayer de déterminer les causes exactes de sa mort.

Le jeune dauphin qui pesait 14,9 kg présentait quelques petites blessures et surtout une grosse ecchymose sur le corps. L’autopsie de l’animal a révélé qu’il avait deux côtes fêlées et un hématome qui ont été causés par un choc, vraisemblablement un scooter des mers compte tenu des caractéristiques des blessures.

La Diren profite de l’occasion pour rappeler les règles de sécurité et de prudence à appliquer en présence des mammifères marins comme les dauphins. Ces derniers aimant s’amuser avec les embarcations, il est nécessaire de limiter sa vitesse et d’éviter tout changement brusque de direction.

La Direction de l’environnement tient à remercier Manutea Millon pour son signalement. Mis en place en 2017 et composé de référents bénévoles formés et agréés par la Direction de l’environnement, le Réseau Local d’Échouage (RLE) de Polynésie française permet de recenser et d’intervenir rapidement, en cas d’échouage d’une espèce marine protégée.

Le réseau peut être contacté au 40.47. 66. 49 ou sur les différentes pages FB de la Diren :

Direction de l’environnement

Réseau local d’échouage de Polynésie française

Milieu marin Direction de l’environnement

Milieu terrestre Direction de l’environnement

Article précedent

Pardon de la France : une approche radioactive - Edito 14/05/2021

Article suivant

La minute de l'entrepreneur 14/05/2021

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le dauphin retrouvé mort à Taapuna a été victime d’un jetski