ACTUS LOCALESECONOMIE

Le groupe kiwi intéressé par le Méridien Tahiti autorisé à investir au fenua

Après avoir été autorisée à racheter le Méridien Tahiti par l’autorité polynésienne de la concurrence (APC) en septembre 2016, la société néo-zélandaise CP Group Limited a été autorisée le 31 mai dernier en conseil des ministres à « réaliser un investissement en Polynésie française en acquérant la totalité des actions composant le capital de la société hôtelière Rivnac » propriétaire du Méridien Tahiti.

L’homme d’affaire samoan Frédéric Grey va-t-il vendre l’un de ses hôtels en Polynésie française, quelques jours après avoir acheté le Manava Moorea ? En septembre dernier, la société basée en Nouvelle-Zélande, CP Group Limited, avait obtenu une autorisation d’acquisition de l’autorité polynésienne de la concurrence (APC) pour le rachat de la société hôtelière Rivnac exploitant le Méridien Tahiti. A l’époque, une source proche de l’homme d’affaires Frédéric Grey avait indiqué à Radio 1 qu’il ne s’agissait pas de la vente totale de l’hôtel, mais d’une entrée au capital du groupe néo-zélandais.

Neuf mois plus tard, les choses semblent se préciser puisque le conseil des ministres du 31 mai dernier a autorisé la société CP Group Limited à « réaliser un investissement en Polynésie française en acquérant la totalité des actions composant le capital de la société hôtelière Rivnac » propriétaire du Méridien Tahiti.

Rappelons qu’en l’espace de quelques années, le Samoan Frédéric Grey est devenu un véritable poids lourd du secteur du tourisme en Polynésie française. Il est aujourd’hui propriétaire du groupe Tahiti Nui Travel et de ses quatre agences de voyages, son agence en ligne et sa société de transport touristique, mais aussi de cinq hôtels parmi lesquels le Méridien Tahiti, le Manava Moorea, le Ia Ora de Moorea, le Sofitel Marara et le Sofitel Private Island de Bora Bora.

Article précedent

En Marche Polynésie appelle à voter Tapura

Article suivant

Un guide touristique polynésien arrêté à Los Angeles pour trafic d'Ice

1 Commentaire

  1. Tiare 1
    12 juin 2017 à 5h52 — Répondre

    Tant mieux si le groupe Kiwi est intéressé par le rachat de l’hôtel le Méridien Tahiti, il sera certainement plus respectueux de notre environnement, des personnes que les chinois qui investissent en Polynésie pour entre autres venir polluer nos lagons. ( ferme aquacole de Hao, pour commencer avant extensions dans d’autres îles).

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le groupe kiwi intéressé par le Méridien Tahiti autorisé à investir au fenua