ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Les journalistes du fenua bientôt protégés

Le gouvernement a acté mercredi lors du conseil des ministres plusieurs modifications concernant des dispositions du code du travail. Parmi ces changements, le Pays se penche sur le statut des journalistes qui ne bénéficient, à ce jour, d’aucune disposition garantissant leur indépendance. Le projet de loi du pays vise notamment à introduire des clauses protectrices du journaliste en cas de rupture de son contrat de travail.

C’est un vide juridique spécifique au fenua et particulièrement inquiétant pour la liberté de la presse que le Pays s’apprête à corriger. En effet, comme le précisait pour la première fois le tribunal du travail de Papeete le 27 août 2015, « en Polynésie française, sans que le tribunal ait à se prononcer sur cette réalité juridique, un propriétaire de journal peut imposer une ligne éditoriale, sans autre possibilité pour le journaliste que de s’y soumettre ou de démissionner ». La compétence en matière de droit du travail revenant à la Polynésie, les lois de la République garantissant l’indépendance de la profession ne sont donc pas applicables et il revient donc au Pays de légiférer en la matière. Le président du Pays Édouard Fritch avait d’ailleurs reçu une lettre ouverte du représentant pour l’Union européenne de Reporters sans frontières qui l’alertait notamment sur cette situation. Un an après le Pays s’apprête donc à corriger ce vide juridique en introduisant des clauses protectrices du journaliste en cas de rupture de son contrat de travail, telles que la clause de cession et la clause de conscience. Le but est, comme en métropole et dans bon nombre de démocraties, d’assurer l’indépendance du journaliste dans l’exercice de sa profession et de garantir les principes constitutionnels de pluralisme de l’information et de la libre communication des pensées et des opinions.

Article précedent

Le Chat Pito, un exemple d’auto-entrepreneuriat

Article suivant

Fritch présente Tainui Atea, la plus grande aire marine gérée au monde

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les journalistes du fenua bientôt protégés