ACTUS LOCALESECONOMIE

Les patrons derrière Edouard Fritch

Edouard Fritch rencontre les patrons  © Vaite Urarii Pambrun

Edouard Fritch rencontre les patrons © Vaite Urarii Pambrun

Après les syndicats de salariés jeudi, les organisations patronales de Polynésie ont été reçues lundi par Edouard Fritch et son gouvernement à la présidence. Emploi, réforme de la PSG, retraites… Les représentants des patrons ont affiché leur solidarité avec le gouvernement d’Edouard Fritch.

« La démarche du monde économique est apolitique, et elle n’acceptera pas, je dis bien elle n’acceptera pas une nouvelle instabilité politique. C’est hors de question ! » Le patron du Medef, Olivier Kressmann, a clairement annoncé son ras-le-bol des querelles politiciennes au sein du Tahoeraa lundi midi.

 

Les patrons ont également profité de cette rencontre pour évoquer un « aménagement » du code du travail. Comprenez une plus grande flexibilité dans les embauches et les licenciements. « Sans remettre en cause les acquis sociaux, que les choses soient bien claires, on n’est pas là pour revenir en arrière, on est là pour avancer », a assuré Thierry Cadiou, responsable de la commission des impôts à la CGPME.

 

Pour autant, les représentants du Medef et de la CGPME ont reconnu qu’il était nécessaire de consulter l’ensemble des partenaires sociaux pour mener à bien ces réformes.

Article précedent

Le débat sur la viande de tortue revient sur la table

Article suivant

Retour sur deux jours de sauvetage en mer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les patrons derrière Edouard Fritch