ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Les trois adjoints frondeurs de Paea restent en poste

Le conseil municipal de Paea, réuni lundi soir, n’a pas réussi à dégager de majorité afin d’exclure les trois adjoints frondeurs de la commune. Ils restent donc en poste bien que leur délégation leur ait été retirée le mois dernier.

En novembre dernier, les relations au sein du conseil municipal de Paea étaient tendues. Et pour cause, le 22 novembre, le maire de la commune, Jacquie Graffe, avait transmis un courrier à trois de ses adjoints pour leur signifier le retrait de leur délégation.

Le 1er adjoint concerné, Jean-Claude Hapairai, avait estimé que cela était le résultat de sa candidature aux prochaines élections municipales, face au tavana historique.

La question du retrait des fonctions de Jean-Claude Hapairai, Teipo Teturu-Teaha 6e adjointe, et Yvette Tauru-Temauri 8e adjointe devait être évoquée lors du premier conseil municipal de décembre. Les élus comptant alors sur le soutien de leurs collègues. Un soutien obtenu puisque lundi soir les 15 votes « pour » le retrait de délégations se sont heurtés à 15 votes « contre ». Les communes étant soumises au respect du Code général des collectivités territoriales, seule une majorité pouvait exclure les trois adjoints. Ils restent donc en poste en étant toutefois privé de leur délégation.

Lire aussi : Rififi au sein du conseil municipal de Paea

Article précedent

Hécatombe aux Samoa : ils sont où les anti-vaccins là ? - EDITO 10/12/2019

Article suivant

La dialyse à domicile enfin possible au fenua

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les trois adjoints frondeurs de Paea restent en poste