INTERNATIONAL

Mer de Chine: Pékin promet une "réponse déterminée" en cas de "provocation"

Pékin (AFP) – Pékin a promis jeudi une « réponse déterminée » à tout « acte de provocation » en mer de Chine méridionale, deux jours après une sentence arbitrale s’opposant aux revendications territoriales chinoises dans cette zone disputée.

« Si quelqu’un souhaite mener un acte de provocation contre les intérêts de sécurité chinois sur la base de cette sentence, la Chine répondra de façon déterminée », a déclaré Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’un point-presse. 

Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, au grand dam d’autres pays riverains aux prétentions rivales: Philippines, Vietnam, Malaisie, et Brunei.

Dans sa décision annoncée mardi, la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye a jugé que la Chine « a violé les droits souverains des Philippines », que des navires des garde-côtes chinois ont commis des « actes illicites » et que des zones revendiquées par Pékin « sont comprises » dans les eaux philippines.

Le porte-parole chinois a jugé le tribunal « illégal », soulignant que la sentence « n’aura aucun effet sur la politique de la Chine ».

Les tensions militaires sont déjà montées d’un cran.

Pékin a lancé la semaine dernière des exercices navals dans le nord de la mer de Chine méridionale tandis que la marine américaine dans le Pacifique a annoncé le déploiement d’un porte-avions pour renforcer la « sécurité ».

Washington a dit à plusieurs reprises qu’il ne prenait pas position dans ces contentieux maritimes, mais l’US Navy a envoyé ces derniers mois des navires de guerre croiser dans les eaux disputées et des avions militaires survoler la zone.

Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point-presse, le 13 juillet 2016. © AFP

© AFP NICOLAS ASFOURI
Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’un point-presse, le 13 juillet 2016

Article précedent

14 juillet: Hollande attendu sur tous les fronts pour son ultime interview

Article suivant

Syrie: Assad affirme que Moscou n'a jamais évoqué avec lui son départ

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Mer de Chine: Pékin promet une "réponse déterminée" en cas de "provocation"