ACTUS LOCALESTOURISME

« On a renoncé à 40 charters pour l’an prochain »

Michel Monvoisin © Cédric Valax

Michel Monvoisin © Cédric Valax

Le président du conseil d’administration de Tahiti Tourisme, également P-dg d’Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, maintient que la Polynésie manque de capacité d’accueil pour ses touristes. Interrogé mardi matin lors de la conférence annuelle des représentants de Tahiti Tourisme, il affirme avoir refusé « 40 charters » en provenance de Chine pour 2017 par manque de chambres.

Faute de capacité d’accueil, la Polynésie française va faire une croix sur 12 000 touristes chinois l’année prochaine. Une annonce fracassante du P-dg d’Air Tahiti Nui et président du conseil d’administration de Tahiti Tourisme, Michel Monvoisin, mardi matin à l’occasion de l’ouverture de la conférence annuelle des représentants de Tahiti Tourisme.

Michel Monvoisin maintient qu’il « faut des chambres » pour dépasser le cap des 200 000 touristes par an en Polynésie. Et le patron de Tahiti Tourisme de comparer la Polynésie à Fidji et ses 800 000 touristes par an pour 10 000 chambres. Au fenua, Michel Monvoisin rappelle que les chiffres sont de « 189 000 touristes avec 2 700 chambres ».

Article précedent

La commission d'investiture du Tapura réunie le 15 septembre

Article suivant

"Je crains qu'il n'y ait pas de réforme de la PSG avant 2018"

1 Commentaire

  1. 7 septembre 2016 à 10h18 — Répondre

    Refuser « 40 charters » en provenance de Chine pour 2017 par manque de chambres. 189 000 touristes avec 2 700 chambres? Scandaleux Je ne comprends pas, si le tourisme en Polynesie va si bien donc pourquoi depenser de l’argent en marketing? Pourquoi ne pas promouvoir les hebergements de pensions et les AirBNB pour remplir? Tout le monde sera content! 1 c’est pas crédible ou 2 c’est mal géré. Il y a toujours des solutions, faut pas refuser ou faire la fine bouche, Tahiti c’est pas le nombril du monde.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« On a renoncé à 40 charters pour l’an prochain »