ACTUS LOCALESCOMMUNESECONOMIENON CLASSÉ

Panne de la centrale de Uturoa : une semaine difficile en perspective

La centrale électrique de Uturoa a été victime d’une panne qui touche certains de ses groupes électrogènes, obligeant la commune à des délestages tournants le temps de réaliser les travaux de réparation. Il est demandé aux administrés de minimiser leur consommation d’électricité.

La maire de la commune de Uturoa, Sylviane Terooatea, a avisé la population dimanche soir que des coupures fractionnées sont prévues toute la semaine. Les délestages ont débuté lundi matin à 7 heures.

Sylviane Terooatea explique que la commune a fait venir un expert néo-zélandais pour réparer l’un des groupes en panne, et que les agents de la mairie ont été mobilisés pour distribuer le calendrier prévisionnel ds coupures à tous les administrés.

Le centre-ville et l’hopital de Uturoa seront épargnés par les coupures d’électricité. En revanche, toutes les écoles de Uturoa vont être touchées par ces coupures, et la mairie leur a demandé de prendre leurs dispositions en conséquence, notamment pour la restauration scolaire. Si les réparations permettent de relancer rapidement  un groupe électrogène, rajoute le tavana, la fourniture d’électricité pourrait revenir à la normale avant la fin de la semaine. « En parallèle, dit-elle, on est en train de réparer d’autres groupes ; et nous avons aussi lancé un appel d’offres pour l’achat d’un nouveau groupe. » L’appel arrive à échéance le 17 octobre.

La centrale compte 7 groupes. Mais la régie électrique de Uturoa a aussi du faire face à des difficultés concernant l’entretien, avec une société qui n’a pas rempli ses engagements :

Sylviane Terooatea fait également le point sur le projet de centrale hybride dont on parle pour Uturoa depuis de nombreuses années : la commune a acheté un terrain, et elle est en attente du financement de l’étude de faisabilité que doit amener l’Agence française de développement

Enfin, concernant la grogne qui était montée parmi les commerçants et les professionnels il y a quelques mois, et qui avait donné lieu à une pétition, Sylviane Terooatea assure que des réunions ont eu lieu, et que tous sont tombés d’accord sur un système d’information lorsque des coupures de courant sont prévues, comme c’est le cas cette semaine, avec ce dispositif mis en place dès dimanche. Mais elle appelle la population à coopérer, en réduisant la consommation électrique par des réflexes de bon sens.

Article précedent

« Métal » a éliminé Ottmarsheim

Article suivant

Le centre Ora Ora, une prise en charge inédite de l’obésité en Polynésie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Panne de la centrale de Uturoa : une semaine difficile en perspective