INTERNATIONAL

Prise d'otages au Bangladesh: les forces de sécurité lancent l'assaut

Dacca (AFP) – Les forces de sécurité ont lancé l’assaut samedi matin dans un restaurant de Dacca où une prise d’otages revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) était en cours, a annoncé un responsable de la sécurité.

« L’opération a commencé. Les commandos ont lancé l’assaut dans le restaurant », a déclaré ce responsable.

Un photographe de l’AFP sur place a dit entendre d’importants échanges de tirs quand les forces de sécurité ont pris d’assaut le restaurant, plus de dix heures après le début de la prise d’otages.

Peu auparavant, des commandos lourdement armés de soldats de l’armée de terre et de la marine étaient arrivés sur les lieux pour mettre un terme à la prise d’otages.

« Il n’y a pas de volonté de négocier » chez les assaillants, déclarait alors l’ambassadeur italien à Dacca, Mario Palma, à la télévision italienne. « C’est une mission suicide ».

Selon le diplomate, sept ressortissants italiens figuraient parmi les otages. 

Une dizaine d’individus armés ont attaqué vendredi soir le restaurant Holey Artisan Bakery dans la capitale du Bangladesh, un établissement fréquenté par des diplomates et des expatriés.

L’EI a rapidement revendiqué l’attaque et la prise d’otages, a annoncé l’agence de presse Amaq, liée à l’organisation jihadiste.

La police a indiqué que deux de ses hommes avaient été tués et près de 20 autres blessés dans l’attaque initiale.

Des forces du sécurité bangladaises sécurisent le périmètre à l'extérieur du restaurant où une prise d'otages revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) était en cours, le 2 juillet 2016. © AFP

© AFP STR
Des forces du sécurité bangladaises sécurisent le périmètre à l’extérieur du restaurant où une prise d’otages revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) était en cours, le 2 juillet 2016

Article précedent

Journal de 12:00 le 01/07/16

Article suivant

Le « Ciné des îles » à Raiatea samedi

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Prise d'otages au Bangladesh: les forces de sécurité lancent l'assaut