ACTUS LOCALESECONOMIESANTÉSECTEUR PRIMAIRESOCIALSOCIÉTÉ

Réouverture des fleuristes du marché de Papeete

fleurs marché papeete

Activité non prioritaire, les fleuristes du marché ont dû fermer leurs stands à l’annonce du confinement. Finalement, le haut-commissaire a autorisé la reprise de l’activité vendredi. Un véritable soulagement pour eux qui s’étaient installés aux abords du marché pour continuer, malgré tout, à vendre leurs fleurs.

Pour Isabelle qui tient son stand de fleurs au marché depuis 35 ans, c’est un soulagement de reprendre l’activité.  Déjà fermé pendant trois mois l’année dernière, ce nouveau coup dur a été difficile à accepter surtout quand de nombreuses personnes cherchaient des fleurs pour leurs disparus.

Isabelle s’est donc installée à l’extérieur, comme de nombreux autres fleuristes, pour proposer des bouquets aux familles mais aussi évidemment avoir quelques rentrées d’argent. Les fleuristes sont allés voir la direction et demandant « pourquoi les grands magasins étaient ouverts alors qu’il y a du monde alors que les fleuristes étaient fermés ».  Classés « activité non prioritaire » au début du confinement, les stands de fleurs ont finalement eu l’autorisation de reprendre le travail.

Pour Vaihere aussi c’est un soulagement. Elle aide son père qui tient le stand Tihoti Fleurs. Elle a vu les difficultés auxquelles il s’est retrouvé confronté l’année dernière avec le premier confinement où il était dans l’incapacité de garder ses travailleurs. Une situation qui l’a démoralisé, le décourageant d’aller dans ses champs s’occuper de ses fleurs. « Ça a été infernal. On a quasiment tout perdu », se souvient Vaihere. Elle, et sa fratrie, lui a répété ses propres mots : ne pas se laisser abattre et continuer. Ils ont donc également pris la décision de vendre dans la ruelle à côté du marché, à la voiture.

Un soulagement teinté d’un peu de colère car à la réouverture des stands de fleurs le vendredi matin, une responsable du marché a interdit à certains marchands d’entrer tant qu’ils n’avaient pas payé leurs mensualités en retard. Un imbroglio résolu par la direction qui a finalement permis à ces fleuristes de reprendre leur activité, malgré leurs dettes. Mais qui a laissé un goût amer à certains professionnels.

musée tahiti et des îles - visite virtuelle
Article précedent

Le musée de Tahiti et des îles se visite même en confinement

eglise messe - Paroisse christ-roi Pamatai
Article suivant

Père Auguste : « Il n’y a pas plus de cluster dans les églises qu’ailleurs »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Réouverture des fleuristes du marché de Papeete