ACTUS LOCALESJUSTICE

Les bloqueurs de la route traversière définitivement condamnés

La Cour de cassation a rejeté la semaine dernière le pourvoi de Timi Bennett et l’a condamnée définitivement à huit mois de prison avec sursis pour « entrave à la circulation » pour le blocage de la route traversière à Mataiea.

Après plusieurs années de procédures et de tensions à Mataiea autour du blocage de la route traversière menant au lac Vahiria, la Cour de cassation a condamné définitivement la semaine dernière Timi Bennett pour « entrave à la circulation ». Pendant une dizaine d’année, la famille Bennett a empêché la circulation des véhicules dans la vallée au moyen de portails, de chaînes ou même de véhicules pour bloquer la route. Au cœur du problème, la terre Hinano dont la propriété est revendiquée par la famille depuis le début des années 2000 et qui était auparavant ouverte à la libre circulation.

Pour la Cour de cassation, les consorts Bennett « ne justifient d’aucun titre » et « l’ouverture de cette voie à la circulation publique est démontrée par les investigations menées dans le cadre de l’enquête ». « Le sentier, le chemin, puis la piste et enfin, la route bitumée pour se rendre au lac Vaihiria avait toujours été laissée libre à la circulation publique, jusqu’à l’installation de la famille Bennett dans la vallée au début des années 2000, après que la piste fût créée. Elle était utilisée non seulement par les riverains, mais aussi par des guides touristiques« .

Article précedent

Le Pays veut mieux subventionner les pêcheurs

Article suivant

Tatauroscope du jeudi 06 juillet 2017

12 Commentaires

  1. mana
    5 juillet 2017 à 13h53 — Répondre

    on va enfin pouvoir acceder a la vallee…c est pas trop tot…honte aux egoistes…

    • djony
      5 juillet 2017 à 15h52 — Répondre

      Honte au pollueur!!

  2. Tiare 1
    5 juillet 2017 à 15h28 — Répondre

    Attendre 10 ans pour les faire condamner c’est un peu long. Pendant tout ce temps ils auront profité du cadre idyllique de la vallée à titre privé. Tant mieux si ce haut lieu touristique rouvre au public.
    Cette famille me fait penser à tous ces sans-gêne habitant en bordure de mer qui se font leur petit ponton privé ou qui agrandissent leur terrain par des remblais illicites sans qu’ils ne soient inquiétés le moins du monde.

    • BENNETT
      5 juillet 2017 à 22h19 — Répondre

      Il n y a pas d entrave c une terre familale reconnu devant le tribunal le chemin se situe sur notre terre . Vous pouvez effectuer la traverser en passant par la rivière . Tiare 1 d abord remet toi au bon diapason. Nous sommes une petite famille qui sait de quoi elle parle et pourquoi elle se bat. Facile de se cacher derrière son coms . Ensuite un cadre idyllique oui jle confirme, rajoute juste que nous nettoyant les dechets que des gens polu facilement et gratuitement aussi sans oublier qu ils détruisent la nature plus haut. N oubli surtout pas de rajouter que nous la même famille BENNETT qui bloque portons secours aux personnes soit en panne ou en danger voir bloqué plus haut a nos risque et péril cela s appel du bon sens et etre un bon oui un bon citoyen parfois nous leur offrons l hospitalité. Nous en avons laisser partir et entrer plus personnes aimable oui depuis 10 ans ans les faires payer et ces même profites bien du cadre idyllique et des passants qui deviennent des amis tout simplement. La vallée est privée certe juste la parcelle ou nous sommes. Plus haut on ignore a qui cela appartient a eux de se faire connaître ils faut aller sur vos terres. Ne te trompe pas de famille , nous avons notre histoire et notre héritage laisser par nos grands parents . Si tu es si frustré de ne pas avoir ce que les riches ont et bien je n y pdux rien pour toi . Invente toi une vie alors qui sait jte le souhaite en tout cas. Imagine toi que je viennent chez toi sans avoir été invité et que je fasse ce que je veux chez toi . Tu trouverais cela normal ?????? Si oui envoi ton adresse ma famille BENNETT viendront chez toi alors comme des sans gêne et on verra la tronche que tu feras !!!!!! Alors parle de ce que tu sais et connais réellement et STP arrête d être un monton du genre tu sais alors que tu sais quedal . Bisou fortiche le frustré et gros jaloux de la vie de ceux qui ont reussi TIARE 1

      • Tiare 1
        6 juillet 2017 à 16h21 — Répondre

        M. Bennett que vous soyez de famille aisée ne me pose aucun problème, grand bien vous fasse. Je ne fais que réagir à un article qui dit d’après la cour de cassation que votre famille est condamnée pour le blocage d’un accès dont vous n’avez aucun titre de propriété. Pourquoi avoir attendu que cette route soit bitumée pour la fermer, alors qu’elle était ouverte en l’état à tous? Heureuse (eh oui je suis du genre féminin), je vis dans un quartier tout simple contrairement à tout le reste de ma famille qui vit sur les hauteurs de , parmi les nantis de la société qui sont heureux de vivre dans le matérialisme à outrance , l’opulence, qui ont déjà tout et qui n’en ont jamais assez. Pour ce qui est de ma propre personne, je mène une vie normale et je ne me prends pas la tête pour des questions de possessions de ceci, de cela car l’argent, c’est ce qui a détruit justement mes relations avec ma famille. Alors…
        Par contre, je trouve que c’est tout à votre honneur de faire autant d’efforts pour garder ce lieu aussi idyllique propre car des pollueurs il y en a , il y en aura toujours et partout. La pollution de notre environnement dissimulée ou non est un vrai problème qu’il appartient au ministère de l’environnement de prendre à bras le corps. C’est à se demander si ce ministère existe réellement .
        Pour finir, je suis loin d’être  » un gros » mouton, personne envieuse, je suis juste une personne outrée par des injustices qui peuvent être commises dans quel que domaine que ce soit. Bon courage à vous Monsieur.

        • BENNETT
          6 juillet 2017 à 18h00 — Répondre

          Iaorana Tiare 1 riche nous ne le sommes pas du tout . Sur mataiea nous vivons de plantation taro banane tarua papaye et autres . Nous avons une vie des plus simple et nous l aimons comme cela . Nous nous debrouillons avc ce que la nature nous donne chaques jours en complement d achat divers . Je suis femme qui a vu le système ce même système voulons déloger une FAMILLE TOUTE ENTIERE POUR DES HISTOIRES DE FRICS CONCERNANTS LES TURBINES HYDRAU ELECTRIQUES qui ont ete implanter illegalement dur nos terres . Aussi je t invite a venir voir par toi même que la ou nous somme le rimap a bitumé sur 60 m a l interrieur de nos parcelle familiale sans accord des proprio . L aret

          • Tiare 1
            6 juillet 2017 à 19h17

            M.me Bennett je comprends tout à fait votre position, ma famille côté maternel ayant été victime de spoliations de terres, pour des histoires de gros sous également .C’est tout à votre honneur de vivre des produits de la terre que vous cultivez. Je mène la même vie simple que vous mais à plus petite échelle ,fruitiers quelques légumes mais pas dans un cadre aussi enchanteresse que le votre. Je vous souhaite bonne chance dans votre combat pour préserver cette vallée vierge de toute pollution.

        • BENNETT
          6 juillet 2017 à 18h40 — Répondre

          Iaorana TIARE 1 je suis femme de 41 ans. Notre vie sur mataiea n a rien d aisée et tout de simple et même que nous l aimons ainsi simple et familiale . Se rassembler autour d un grand maa tahiti avc tout les denrées pecher planter chasser et cuit par nous même . L esprit de famille que j ai vecu depuis mon enfance . le rimap en ce temp la on empiéter sur notre parcelle de 60 m des le lendemain ils se sont rendu compte de leur erreurs et ont arrêter le bitumage . Je confirme bien qu elle etait ouverte a tous à l époque mes grand parents ne voyaient aucuns problème idem au temp de mes oncle et tantes et parent . Les problèmes sont arrivé aux files des années insivismes vols des denrées planter par mes oncles tantes cousins frères ect…. le manque de respect les menaces avc des fusils nous ont obliger a fermer ce passage que seul mes grand parent avc mes oncles et mon pere pour qui j ai le plus grand respect ont tracer avc les pioche pelle et autres . Je n ai pas a en rougir ou a en avoir honte de ma FAMILE BENNETT DE MATAIEA BIEN AU CONTRAIRE J EN SUIS TRES FIÈRE. Aujourd’hui nous les enfants chaperonnés par nos aînées nos parents nous défendons notre héritage et notre histoire qui est notre seul grand tresors laisser par mes grands parents . Nous y tenons fièrement .Nous sommes une petite famille unis . Le chemin se trouve sur notre terre . Au delà cela ne nous concerne pas il y a d autre famille a eux de se fare connaître .la vaihiria est encore plus haut . Un premier accord a été demander par mon père au territoire afin de dévié le chemin en longeant la rivière qui les imposaient d enrocher ce qui a ete refusé. Le manque de respect nous a oblige a fermer le passage du chemin a la population. Des panneaux ont été intaller en amont et en aval mais des rigolos ont casser nous avons recommencer plus d une fois tjr casser depuis une chaînes a été posé moins couteuse. Quiconque se permettrait de le retire nous le filmons les plaques d immat seront relevés et envoyer a la gendarmerie de papara qui sont déjà aviser depuis quelque année. Actuellement le chemin reste fermer . Voilà tres bonne soirée TIARE 1

  3. Togna
    6 juillet 2017 à 1h25 — Répondre

    Mais je peux dire qu’il n’a pas tort de barré….que maintenant tout les sites sont remplie de déchets.je crois qu’il a voulu encore donné de l’espoir à cette belle traversière afin quel ne soit pas pollué comme on le voit si souvent dans nos belles et magnifique Îles et sur nos sites touristiques.
    Mais il aurait pu laisser quand même une entrée vers ce Lac

  4. Tan
    6 juillet 2017 à 8h42 — Répondre

    Au moins pendant 10 ans la vallée n’a pas été polluée

  5. Tu
    6 juillet 2017 à 10h42 — Répondre

    Bravo la cour de cassation, on espère ne plus se faire rançonner et payer une somme variable en fonction de la tête du client par une troupe de gens la plupart du temps bourrés et agressifs. Et le reste, genre « c’est nous qui sauvons les gens », « c’est nous qui nettoyons » n’est que du blabla qui ne justifie en aucun cas ce comportement.

    • BENNETT
      6 juillet 2017 à 13h18 — Répondre

      Bjr Tu , je ne crois pas t avoir déjà vu chez nous . Tout comme un perroquet qui répète ce qu il a entendu et qui ne sais rien de notre affaire , je t invite donc a faire les bonne recherche nous concernant . Le chemin reste fermé gendarme avisé vos plaque d immat seront relevé et envoyer a la gendarmerie de papara accompagner d une jolie plainte + une copie a notre avocat . Alors fais toi plaisir . A vous de voir .je n ai pas changer d adresse mataiea vaihiria favelas . Bonne journée

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les bloqueurs de la route traversière définitivement condamnés