ACTUS LOCALES

Sein, prostate, poumon, thyroïde… La covid-19 ne doit pas faire oublier le dépistage du cancer

La Ligue contre le cancer lance une grande campagne pour sensibiliser les Polynésiens aux quatre cancers les plus répandus dans le pays. Après plusieurs mois de focus sur la crise du coronavirus, le message est clair : le cancer tue toujours au fenua, et le dépistage précoce est la meilleure façon de se protéger.

Pas question de polémiquer : « Je peux comprendre qu’on soit focalisé sur une autre actualité sanitaire », explique d’entrée Natacha Helme. Mais pour la présidente du comité polynésien de la Ligue contre le Cancer, « il ne faut surtout pas oublier que le cancer tue ». Alors que l’association a été contrainte d’annuler les grandes manifestations habituellement organisées en octobre, la Ligue lance une campagne de sensibilisation dans tout le pays. Sein, prostate, poumon, thyroïde… la campagne est axée sur les quatre cancers les plus fréquents en Polynésie. Le message le plus important : les dépistages précoces permettent d’éviter les traitements lourds et de limiter les risques.

Plus de 600 cas de cancer sont diagnostiqués chaque année en Polynésie française, souvent trop tard pour être traités facilement. Pourtant, comme le souligne Natacha Helme, le dépistage du cancer du sein est gratuit, tous les deux ans, pour les femmes de plus de 50 ans. Et celui du cancer de la prostate ne nécessite qu’une prise de sang. Mais c’est souvent la peur de la mauvaise nouvelle qui éloigne les potentiel malade des salles d’examens. « Mieux vaut surmonter cette peur que de vivre ensuite sa maladie dans des conditions très difficiles », reprend la présidente, qui rappelle que la Ligue propose, en plus des informations, des accompagnements individualisés aux patients et à leur famille.

Pour s’informer, prendre rendez-vous ou soutenir la Ligue contre le cancer : 40 79 11 97 / [email protected] ou sur le web et facebook.

Article précedent

Tech4Islands Awards : les 12 finalistes désignés, dont 2 startups polynésiennes

Article suivant

Recette du jour : Gâteau aux pruneaux

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Sein, prostate, poumon, thyroïde… La covid-19 ne doit pas faire oublier le dépistage du cancer