ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Un label pour les apiculteurs polynésiens

La première édition du concours du meilleur miel polynésien s’est tenu ce mardi matin au Lycée hôtelier.

Dans le cadre de l’édition 2017 du concours du meilleur miel polynésien, un jury composé de cuisiniers professionnels, de professeurs du Lycée hôtelier et de spécialistes épicuriens était réuni afin de décerner la médaille d’or du meilleur miel de Polynésie. Cette action s’inscrit dans un projet plus ambitieux visant à mettre en valeur le miel du fenua, en Polynésie mais également en dehors de nos frontières grâce à la création d’un label.

« Mettre en avant les meilleurs produits de la ruche » c’est la démarche ainsi entreprise par l’association des Apiculteurs Professionnels Indépendants et Solidaires et son vice président Olivier VERGNET.

Et c’est Maheata, notre cuisinière préférée, présidente du jury, qui a eu la lourde tâche de sélectionner les meilleurs miels de Polynésie. Pour Maheata, au delà du concours et de la notation, le principal objet de cette première édition était de valoriser de façon sérieuse et méticuleuse le travail des apiculteurs et l’excellente qualité du miel produit cette année. Un miel qui se veut souvent floral, fruité, montagneux, de texture et de couleur variés.

Après plus de 2h de délibération et 9 variétés différentes de miels testées, le jury s’est finalement arrêté sur le podium suivant :

Ludwig Blanc gagne le concours avec un miel noir très fruité. Il est suivi en deuxième position par Kala’i Selam et en troisième position ex aequo par Benjamin Declume et Benoit Cholot.

Ces récompenses permettront aux apiculteurs de mettre en valeur leur travail grâce notamment à l’application des médailles obtenues et du label sur chaque pot vendu pendant une année. Kala’i Selam était très fier du prix obtenu et compte bien exporter très bientôt son miel local polynésien.

Article précedent

Le tourisme polynésien sur la voie du tourisme durable

Article suivant

Chaud froid de thon

2 Commentaires

  1. 27 septembre 2017 à 7h28 — Répondre

    Fussent-ils excellents, ils sont chers, trop chers !!!!

  2. […] Un label pour les apiculteurs polynésiens […]

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Un label pour les apiculteurs polynésiens