ACTUS LOCALESECONOMIE

Un nouveau patron en juillet pour EDT-Engie

Selon les informations de Radio 1, François-Xavier de Froment va prendre la direction des activités d’EDT-Engie en Polynésie à partir du 1er juillet 2018. L’actuel P-dg d’EDT-Engie, Grégoire de Chillaz, va prendre la direction adjointe du groupe Engie dans un pays d’Europe à cette même date.

François-Xavier de Froment, actuel conseiller auprès du directeur général du groupe Engie au siège à Paris, sera le prochain patron d’EDT-Engie en Polynésie à compter du 1er juillet prochain. La décision a été annoncée vendredi matin en interne au groupe du producteur et distributeur d’électricité au fenua. François-Xavier de Froment a occupé précédemment différentes fonctions à la direction financière du groupe. Il aura en charge la présidence d’EDT et ses 500 salariés, la supervision des filiales services Engie Services et Polydiesel et leurs 240 salariés.

Toujours selon nos informations, l’actuel P-dg d’EDT-Engie, Grégoire de Chillaz, s’apprête lui à prendre la direction générale adjointe du groupe dans un pays d’Europe, après avoir passé trois ans et demi à la tête des entités d’Engie en Polynésie. Trois années marquées par une actualité intense autour de l’énergie en Polynésie. Notamment avec la révision de la formule tarifaire pour les concessions d’électricité, le renouvellement le contrat du Secosud, l’émergence d’un plan de transition énergétique du Pays, ou encore le chantier annoncé récemment du remplacement des moteurs de la centrale de la Punaruu. A noter également, que pendant cette période le groupe EDT-Engie s’est débarrassé de ses actifs sans lien avec son cœur de métier, notamment avec la vente de l’hôtel Méridien de Bora Bora.

Article précedent

Le débat entre Virginie Bruant, Sandra Levy-Agami et Moetai Brotherson

Article suivant

Football Féminin : « Les filles sont plus disciplinées que les garçons »

2 Commentaires

  1. tam
    29 avril 2018 à 8h40 — Répondre

    Eh bien encore encore un métropolitain PDG Engie EDT pffffffffff, à quand un PDG Polynésien français…

  2. James
    2 mai 2018 à 8h34 — Répondre

    Où en est l’océanisation des cadres en Polynésie française ?

Laisser un commentaire

PARTAGER

Un nouveau patron en juillet pour EDT-Engie