ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Une leçon de musique particulière avec Alain Bernard

© DR

© DR

Alain Bernard, musicien et humoriste, est en Polynésie pour présenter son spectacle « d’humour musical » Piano Rigoletto. L’artiste proposera à son public une leçon de musique en passant de la préhistoire à David Guetta…Tout un programme !

Alain Bernard vient tout juste d’arriver sur le fenua pour deux semaines de vacances mais surtout pour présenter son spectacle Piano Rigoletto qu’il jouera le 26 août au Tahiti Pearl Beach Resort et les 27 août et 2 septembre au Méridien Tahiti. Quelques jours après être descendu de l’avion et malgré le mauvais temps, le musicien et humoriste a affirmé être « sous le charme de cette île ». Et c’est non sans humour qu’Alain Bernard s’est dit impatient d’essayer « le ski » ! Alain Bernard est avant tout un musicien mais après avoir accompagné Smaïn au piano pendant près de 20 ans, il est maintenant piqué par le métier d’humoriste. C’est la rencontre avec l’Inconnu, Pascal Légitimus, qui donnera le déclic pour la création de Piano Rigoletto. Depuis 2012, Alain Bernard promène donc son spectacle, qu’il qualifie lui-même « d’humour musical », entre les théâtres et le Festival d’Avignon. Le public est l’élève et Alain Bernard est un professeur un peu spécial.

Alain Bernard s’est très vite aperçu que la musique tenait une place importante en Polynésie et cela ne l’a pas laissé indifférent, bien au contraire.

 

En pratique

Tarif pour le Tahiti Pearl Beach le 26 août : 4 000 Fcfp

Tarif pour le Méridien Tahiti le 27 août et 2 septembre: 4 200 Fcfp

Tarif étudiant ou moins de 18 ans : 2 000 Fcfp

Tarif Club Dec : 3 500 Fcfp

Les billets sont en vente dans les magasins Carrefour Arue et Punaauia, à Radio 1 Fare Ute et sur la billetterie en ligne radio1.pf.

Article précedent

Turquie: confusion totale sur les auteurs de l'attentat de Gaziantep

Article suivant

Une appli collaborative pour prendre le bus

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Une leçon de musique particulière avec Alain Bernard