ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Albert Roi : « Pour la moralisation de la vie publique » 

A quelques jours du premier tour des législatives, Radio 1 et Tiare FM vous aident à découvrir ou redécouvrir chacun des 27 prétendants à la députation. Portrait du candidat Tau Hotu Rau dans la troisième circonscription, Albert Roi.

Albert Roi est originaire de Huahine, il a 57 ans, est marié et père de deux enfants. Il exerce depuis huit ans comme conseiller pédagogique dans l’Education nationale. Mais Albert Roi connait également le secteur tertiaire, puisqu’il a grandi dans l’agriculture, la copra-culture et l’élevage de poules pondeuses et de porcs. Après l’obtention de son bac, Albert Roi a travaillé pour pouvoir partir en métropole et poursuivre ses études en droit et en économiependant deux ans. En 1987, Albert Roi et sa femme ont fait leur entrée dans l’éducation et se sont porté volontaires pour remplacer les instituteurs à Faaite, quinze jours après le drame qu’a connu l’atoll. Ils y sont restés deux ans et sont revenus à Tahiti. Albert Roi a alors décidé de prendre ses distances avec l’Education. Pendant deux ans, il a géré des sociétés. Après cette expérience, Albert Roi a retrouvé le chemin de l’école et intégré le CJA pendant huit ans. Il a ensuite passé le concours de directeur d’école en 2003,  puis celui de conseiller pédagogique. Ancien conseiller municipal à Huahine, Albert Roi a décidé de se remettre en politique à la demande de Tauhiti Nena pour « travailler pour les jeunes ».

 

Portrait chinois :

Si j’étais un animal : Une tortue.

Si j’étais un événement : Le sport.

Si j’étais un lieu : La montagne.

Si j’étais une légende politique : Dwight David Eisenhower.

Mon livre de chevet : L’école de la vraie vie.

Mon film/ma série immanquable : Les piliers de la terre, Ken Follett.

Mon mentor : Mon père.

Ma devise : Aucune civilisation n’est durable si elle n’est pas capable de donner un sens à l’effort.

Ce qui me révolte en politique : Les promesses pour racolage électoral.

La raison de votre engagement en politique : Notre pays n’avance pas. Notre jeunesse s’effondre. Rester spectateur c’est cautionner, donc j’agis.

Ce que vous détestez en politique : Continuer à s’approprier le pouvoir alors qu’on n’est plus efficace.

La valeur qui vous décrit le mieux : Endurant et tenace.

La citation qui vous ressemble : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as.

Situation familiale : Marié, deux enfants dont un décédé. Une petite de fille de 2 ans.

Tau-Hotu-Rau-BON1
Tau-Hotu-Rau-BON-2-
Tau-Hotu-Rau-BON3-
[/su_carousel][/su_slider]

Article précedent

Tati Salmon : "Nous nous dirigeons vers une mutation"

Article suivant

Michel Ramel : « le vrai vote utile, c’est celui de ses convictions »

1 Commentaire

  1. 29 mai 2017 à 5h03 — Répondre

    Le slide est bien mais trop rapide. Il reste le prospectus à lire. Intéressant mais comme animal la tortue (je suppose marine) ce n’est pas un animal particulièrement choisi pour une personne qui veut s’adresser aux sportifs et aux jeunes. Les piliers de la terre est un roman initiatique pour les initiés mais aussi pédagogiques pour le grand publique. C’est l’exemple que la volonté et l’unité peuvent accomplir de grandes choses et venir à bout des difficultés. c’est aussi le symbole de la capacité des marginaux d’incarner une chemin peu emprunté et d’apporter .une contribution décisive à l’édification d’une oeuvre collective par des talents insoupçonnés.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Albert Roi : « Pour la moralisation de la vie publique »