ACTUS LOCALESECONOMIEENVIRONNEMENTSANTÉSOCIÉTÉ

Défi réussi pour Jason Man qui a mangé 100% local pendant un mois

Jason Man

Il avait l’air plutôt en forme après s’être astreint à un régime 100% local pendant tout le mois de mai. Le militant écologiste Jason Man est surtout satisfait d’être allé au bout et de finalement avoir la preuve que oui, c’est possible !

Jason Man n’en est pas à sa première action. Ce militant écologiste multiplie les coups d’éclat pour sensibiliser à la cause environnementale. Cette fois, le challenge était de manger 100% local pendant un mois entier. Huile d’olive, sel, poivre, lentilles, pois chiches, curry… étaient exclus de son assiette. Celle-ci devait se composer uniquement de produits locaux. Le jeune homme, assez sportif et aimant notamment la randonnée, avait tout de même des doutes pour sa santé quand il s’est lancé. N’allait-il pas manquer de vitamines ou d’autres choses ? Allait-il réussir à varier ses repas et à se faire plaisir gustativement, lui qui est plutôt gourmand ? Surtout que, pour compliquer l’affaire, Jason est végétarien. Ni viande, ni poisson, ni mêmes les produits laitiers ou les œufs auxquels il a également renoncé ne pouvaient agrémenter ses repas. Et bien, le pari a été tenu et réussi ! Jason a même validé sa forme par un bilan de santé complet chez un médecin qui lui a assuré qu’il n’avait absolument aucune carence.

Si son objectif était d’être en cohérence avec lui-même – à force de dire qu’il faut manger local, il fallait bien s’y mettre, et complètement – Jason est surtout satisfait d’avoir de quoi aujourd’hui mettre de l’eau à son moulin. Il a expérimenté et testé et il sait que désormais c’est possible. Bien sûr, il y a eu quelques difficultés : l’huile d’olive lui a vraiment manqué, il fallait beaucoup de temps et d’énergie pour réfléchir à ses repas, aller chercher les fruits et les légumes et les préparer…

Mais plus on s’y met, plus c’est facile. Désormais, certaines recettes ne lui prennent que quelques minutes, il a trouvé comment mieux s’organiser et optimiser la préparation de certains aliments (quand il faut sécher les graines de papaye par exemple) et pense même renouveler l’expérience mais sur un plus long terme : deux, voire trois mois…

Niveau financier, même si beaucoup de ses légumes viennent de son jardin ou de ses amis, il a fait les comptes de tout ce qu’il a mangé afin de donner une information la plus exacte possible et estimé à 7 000 Fcfp par semaine ses repas. Et il a également remarqué avec plaisir que le sujet intéressait beaucoup de gens et que ses posts sur les réseaux sociaux avaient du succès. Il espère avoir donner envie à des personnes de s’y mettre.

Jason Man

Jason Man

Article précedent

Nucléaire : Oscar Temaru dénonce la "mascarade" de la table ronde à Paris

ferme perlière
Article suivant

Journée mondiale de l’océan : des événements du 8 au 19 juin à Tahiti

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Défi réussi pour Jason Man qui a mangé 100% local pendant un mois