ACTUS LOCALESNOUVELLE-CALEDONIE

Glencore perd 30% en bourse, le nickel caledonien tremble

L’information affole nos voisins calédoniens. La chute du géant anglo-suisse du négoce et de l’extraction de minerai Glencore lundi à la bourse de Londres pourrait être lourde de conséquences pour l’activité du Nickel en Nouvelle-Calédonie.

Glencore est le principal associé de la Société minière du sud pacifique (SMSP) dans le complexe industriel minier Koniambo Nickel au nord de la Nouvelle-Calédonie. Sa chute de 30% lundi à la bourse de Londres affole l’économie du Caillou. Selon nos confrères des Nouvelles calédoniennes, le président de Glencore-Nickel a rencontré la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, lundi à Paris. Sans que rien ne filtre de l’entretien. « Le séisme financier a bien sûr été relevé en Nouvelle-Calédonie. Mais ses ondes n’ont pas touché les rives du pays », notent Les Nouvelles calédoniennes. Mardi Calédonie 1ère trouvait tout de même des raisons de positiver en relevant la hausse du titre Glencore de 16%. Nombre d’observateurs parient sur un ralentissement de l’activité du géant dans le nickel calédonien après ce plus bas historique atteint par l’action Glencore, mais tous affirment que l’entreprise ne vendra pas ses actifs sur le Caillou.

Article précedent

Clip de "Il faut vivre" : Shy'm, cavalière émérite, rend hommage à son père

Article suivant

Hiona et Keanu, espoirs de la gastronomie locale

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Glencore perd 30% en bourse, le nickel caledonien tremble